Corse Jours 4 à 6 – Plage de l’Île Rousse

Plage ensoleillée, coquillages et crustacés

Les jours qui suivirent furent très peu variés mais tellement agréables… 



Nous avons élu domicile au restaurant de la plage La Marinella qui offrait le transat si on y prenait le déjeuner. Le but étant de bouger le moins de possible et surtout de faire une bonne couche de bronzage, c’était idéal. On a voulu faire léger pour le midi donc ce fut, la salade César (pas si légère et très copieuse) et l’aubergine à la parmesane un vrai délice qui rappelait l’Italie.


Nous avons quand même testé celui d’à côté (Le Grand Large) mais qui n’en mène pas large… les serveurs étaient débordés à leur de rush à 5 serveurs pour 10 tables…quant à la nourriture, c’était plus tôt de la tambouille de plage mais que les habitués semblaient appréciés…j’ai opté pour le tartare de thon qui était tellement grossièrement haché avec un peu d’aneth et de l’huile d’olive que j’y ai à peine touché….je ne le conseillerai pas…

Pour nos soirées nous cherchions une terrasse abritée. On a d’abord mangé dans une petite rue piétonne au Cocotier, qui sans le savoir était noté avant dernier sur TripAdvisor, et pourtant nous y avons très bien mangé et été très bien accueilli. J’ai profité pour enfin goûter les lasagnes au brocciu (avec blettes, épinards et menthe) et sans être de la haute gastronomie ce n’en était pas moins très très bon!!

Et ensuite, quelle belle découverte, l’Escale où nous avons fait le plein de fruits de mer et de langouste! En plus, nous avons eu le plaisir de papoter autour d’un délicieux mojito fraise avec « Charlie », le propriétaire. L’Escale est une histoire familiale, l’hôtel/restaurant le plus ancien de l’île Rousse si je ne me trompe pas. Ce qui n’est pas évident à première vue car extrêmement moderne et décoré avec beaucoup de goût. Le restaurant est traversant avec une terrasse côté rue et une autre abritée côté mer (où c’est porté notre choix). Il y a également un bar, Le Rendez-vous, juste à côté mais n’avons eu l’occasion de le tester mais ce sera pour la prochaine fois.


Pour les becs à sucre, j’ai testé les profiteroles….très très bonnes avec une glace vanille maison (ils font leurs propres glaces depuis 1930 ou 1937…) mais elles pourraient nourrir un village! à partager à 2 voire plus sans aucun risque.


Et pour clore notre séjour avant de prendre la route pour Ajaccio et les îles Sanguinaires…., nous avons pris le petit train pour touristes qui vous emmène à la pointe de l’île pour voir le phare. Cela commençait à se couvrir mais cela n’en sache pas moins la vue sublime sur l’île rousse.


Voilà, fin de la première semaine…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s