Un Edelweiss au bord du Léman

Petit souper en famille pour découvrir ce nouveau restaurant les pieds dans l’eau.

Chaque génération a son propre souvenir de l’endroit, pour les plus « anciens », la Voile d’Or et pour les un peu moins anciens, l’Amnésia (eeeh oui toute ma jeunesse). On connaissait déjà le Watergate qui avait repris une partie des locaux et désormais, le café Edelweiss siège à tribord.

Tout est fait pour retrouver un vrai bout de Suisse, du patron à l’accent vaudois impeccable lors de la réservation, à la carte des mets en passant par la décoration intérieure qui vous plonge dans un vrai petit mazot.

On ne va pas se mentir, le cadre parle de lui-même (oui je suis une fervente défenseuse de notre magnifique lac) mais heureusement le reste suit aussi ! Il y a une belle terrasse d’environ 50 places à vue de nez, un petit bar estival qui vous sert de délicieux Spritz (oui d’accord ça c’est moins suisse).

vue 1 edelweiss vue 2 edelweiss

Lecture de la carte: choix cornélien car on y retrouve tous les plats typiques de chez nous qu’on mange(ait) facilement à la maison, soit rien de léger ni d’estival (la saucisse à rôtir, l’émincé à la Zurichoise et plein de «  fromton » : fondue, malakoffs, etc etc). On va être raisonnable, pas d’entrée, les intitulés paraissant copieux nous n’avons pas osé et avec raison, car une petite salade est servie systématiquement en préambule et les portions sont bien bien servies, bon les hommes ne feront pas de reste pour autant.

Notre choix s’est porté sur le cordon bleu (avec frites, maison), le cordon rouge (avec galette de rösti dont vous noterez la taille impressionnante) et le burger avec potatoes (oui je sais pas tellement suisse ce dernier).

plats EdelweissArrivent les assiettes, « y a de la marchandise » comme dirait ma grand-mère et tout sentait bon, comme dans sa cuisine, sans pour autant faire tambouille !

Bon j’avoue que le burger malgré le fromage de bagne n’était pas très recherché, la sauce « cocktail » (manifestement simple mélange de ketchup/mayo) gâche (c’est peut-être un terme un peu fort!) un peu le tout. On aurait préféré une sauce plus surprenante mais, rassurez-vous ça se laisse manger sans problème, la viande de chez nous est excellente même hachée.

Les cordons bleus/rouges étaient déliceux! La viande très bonne sans gras (qu’on cache ailleurs par la panure…), beaucoup de fromage donc pas sec (comme dirait toujours ma grand-mère!) et original pour le rouge.

Bons points : les vins étaient à des prix tout à fait corrects, en plus ils avaient du « bon » local ! et le service sympa et efficace et pourtant ils n’étaient que deux.

Ne pouvant plus dire papet…on n’a pas pris de dessert (j’aurais opté pour les mousses aux deux toblerone) mais ce sera pour la prochaine fois car l’intérieur donne très envie d’y retourner pour une petite fondue cet hiver.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s