Vous l’aurez peut-être compris, cette semaine est dédiée à notre petit pays qu’on fêtera lundi 1er août prochain.

Même si dans l’article précédent j’avais promis ne pas parler de l’histoire suisse – oui j’ai menti – il m’a finalement paru important d’au moins (me) rappeler les faits principaux.

J’ai pourtant suivi des cours d’histoire de la Suisse (il me semble…) et même si c’était y a bien longtemps. Le plus dramatique dans cette histoire c’est que je connais mieux l’histoire de France que celle de mon propre pays. Connaissances qui se résument à Guillaume Tell et le serment du Grütli. C’est pas glorieux. Et pourtant j’ai lu, ou récemment commencé à lire sans jamais finir heum, des ouvrages sur l’histoire de la Suisse, mais on est un peu compliqué quand même…

Petit rappel chronologique des faits (infos glanées un peu partout, non cela ne sort pas de ma mémoire de poisson rouge). Je vois déjà ma maman lever les yeux au ciel en soupirant  » mais enfin Sabine tu sais pas ça?? ».

Passons aux choses sérieuses:

dès le 1er siècle avant JC et jusqu’en 401 après JC

nous, Helvètes* divisés en 5 provinces, étions donc romains forcés à rester sur le plateau malgré notre envie de fuir les germains qui arrivaient par l’ouest. Mais César ne le voyait pas de cette œil et a décidé de nous y laisser et se servir de la Suisse comme d’une artère de communication. Et c’est sous leur domination que se bâtirent Avenches, Augst près de Bâle (connais pô) et Nyon. Nous leur devons tout de même un essor économique et culturel et toute une urbanisation.

Mais plus tard, à cause de l’arrivée des Goths, les romains nous ont délaissé pour aller défendre l’Italie de l’époque.

*on ne sera « suisses » qu’à partir du 15è siècle

dès 401

et là c’est le drame, les Alamans débarquent par le nord et vont nous imposer ce qui sera….le suisse allemand (smiley qui lève les yeux au ciel…). Heureusement les Burgondes aussi vont arriver avec leurs patois qui deviendra notre français (fiouf).

dès le 6 siècle

on a passé par toutes les dynasties franques: Mérovingienne, Carolingienne et avec ce bon vieux Charlemagne (742-814).

1032

toute la Suisse, enfin réunie, est gouvernée par l’Empereur des Germains, Conrad II (ach).

1er août 1291

le serment du Grütli (bon c’est une légende) mais faut bien se baser sur quelque chose. Suite à la mort de Rodolphe de Habsbourg, Uri, Schwytz et Unterwald opte pour un pacte d’alliance de protection. Mais ce n’est qu’en 1891 qu’on en fera le pacte fédéral et célébrera le 1er août comme fête nationale.

6583181.jpg

C’est à cette date-là que, selon la légende, Guillaume Tell aurait tué le bailli Gessler, travaillant pour les Habsbourg et oppressait les suisses. Mais je ne sais pas à quel moment intervient l’épisode de la pomme…

Guillaume Tell

1315

La bataille de Morgarten que nous avons gagnée contre l’armée autrichienne (au moins une)

Dès lors beaucoup de communes rejoignent la Confédération et les soldats récupèrent certains « cantons » en mains autrichiennes.

dès le 15e siècle

Adviennent ensuite une série de batailles comme celle de Morat le 22 juin 1476 (je crois) où les Bernois, entre autres, ont battu l’armée bourguignonne.

Vint ensuite la guerre de Souabe, les campagnes d’Italie pour terminer avec la fameuse bataille de Marignan en 1515 où on s’est fait massacrés par les français (no comment). Si vous souhaitez connaître la chanson dédiée à cette bataille adressés vous à mon parrain, papa et cousin…ils sauront pourquoi.

Dès 1515 on devient neutre, forcément on vient de se prendre une raclée…

Les 16e et 17e siècles sont surtout religieux un peu comme toute l’Europe d’ailleurs confrontée à la Réforme. Certains ont eu Luther, nous avons eu Calvin à Genève.

Fin 18e, nous étions sous influence française (on l’est encore un peu dans certains domaines d’ailleurs)

Le 19e n’étais pas un siècle terrible avec plusieurs coups d’état, une guerre civile et Napoléon, notre médiateur de la République helvétique, rien que ça et qui fonde un acte de médiation toujours nous rendant ainsi notre neutralité.

En 1812, c’est la Bérézina (je me demandais justement d’où venait cette expression, eh bien maintenant je le sais), soit 1300 suisses qui tiennent tête à 40’000 Russes, bon la plupart des suisses en sont mort mais quand même.

1815 c’est l’adhésion du Valais, de Neuchâtel et Genève à la Confédération (c’est pas trop tôt!). Oui même le canton de Vaud est plus précoce! bon pas de beaucoup, 1803.

De 1844 à 1847 c’est le Sonderbund. Là aussi on en entend souvent parler mais de là à savoir que c’était une alliance entre 7 cantons conservateurs (Uri, Schwytz, Unterwald, Lucerne, Zoug, Fribourg et Valais) qui voulaient imposer une éducation jésuites, heum… Alliance finalement dissoute par les libéraux et déclarée anticonstitutionnelle par le gouvernement. (je résume largement).

Et après c’est la mise en place d’une Suisse que nous connaissons déjà alors je m’arrête là mais cela donne déjà assez de dates clé pour gagner au Trivial Pursuit!

Mais si le sujet vous passionne je vous conseille ce site et/ou ces ouvrages avec un bon verre de Dézaley!

http://www.rts.ch/decouverte/monde-et-societe/histoire/l-histoire-suisse/

L’histoire de la Suisse pour les nuls (volume 1 et 2), Georges Andrey, janvier 2011

La Suisse en un clin d’œil, Joëlle Kuntz, novembre 2006, 192p.

Joyeux 1er août!

sans-titre

Publicités
Posted by:sabine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s