Cela fait un petit moment que je n’ai plus posté les menus de la semaine…Rassurez-vous, cela ne veut pas dire que je ne mange plus, loin de là!! Mais, j’ai récemment été manger à la Brasserie de Montbenon, dont je suis pourtant fan, et me réjouissant de goûter le vitello tonnato proposé en plat de midi. Mais quelle déception! Le cuisinier avait concocté une sorte de sauce au thon à la crème liquide froide et fade, quelle idée! Je me suis donc sentie obligée de rectifier le tir.

Comme son nom l’indique, le vitello tonnato c’est du veau avec du thon (oui Sabine bilingue), une sorte de roastbeef à l’italienne comme dirait ma collègue. En Suisse, le veau étant relativement cher, je prends plutôt du porc, donc voici la recette de vitello tonnato du pauvre ou plus tôt de LA pauvre.

img_1796

Il vous faudra donc:

  • du quasi de veau qu’on coupera en très très fines tranches après cuisson ou un filet mignon de porc qui subira le même sort
  • un boîte de thon émietté
  • de la mayonnaise, pour les plus assidues c’est encore mieux de la faire maison avec des oeufs, de l’huile d’olive et un peu de moutarde, mais notre Thomy ira très bien
  • du jus de citron
  • quelques anchois et/ou câpres
  • quelques tomates séchées, des copeaux de parmesan et des feuilles de basilic

On commence par:

  • soit cuir le morceau de veau en le saisissant à la poêle, il doit être rosé et ensuite en faire des tranches d’environ 1mm (oui c’est tout minus!)
  • soit, si comme moi vous avez choisi de prendre du porc parce que vous êtes fauchées à trop sponsoriser Zalando, un filet mignon (le M-Budget va très bien) et le cuir de la même manière que le veau. Par contre il faudra peut-être le passer au four à basse température
  • soit encore, expérimenté dernièrement j’ai aplatis des tranches de porc pour la charbonnade à l’aide d’un rouleau à pâtisserie comme Maïté et son anguille.

Ensuite attention la partie la plus difficile de la recette…:

Mixer la mayonnaise avec du thon jusqu’à l’obtention du texture crémeuse. Je sais pas facile, il y aura quand même des minis grumeaux.

Ajouter, les anchois ou les câpres, le jus de citron, un peu de sel et de poivre (il faut compter 1/3 de thon pour 2/3 de mayo, j’ai jamais dit que c’était un plat léger) et remixé.

Il faut que la sauce ait du goût à donner à la viande qui n’en aura pas et une texture le plus lisse possible mais qui tienne.

Si vous souhaitez faire une présentation de chef vous pouvez mettre la mayonnaise dans une poche à douille ou alors « à la Sabine » on étale tout avec une fourchette…

Donc là c’est prêt, y a plus qu’à dresser avec d’abord les tranches de viande bien à plat, on recouvre de sauce ou on fait des jolis dessins avec la poche à douille.

Et la touche finale, des copeaux de parmesan, des morceaux de tomates séchées, des câpres (pour ceux qui aiment), et même de la rucola!

Buon appetito! et pour la recette originale, je vous laisse vous référer à ma cuisinière italienne préférée: undejeunerdesoleil.com

img_2373
le fameux de la BM qui était pourtant tellement joli! (on remarque la fameuse crème à droite en bas…
Publicités
Posted by:sabine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s