Avec un blog mode (et lifestyle) il y UNE exposition à ne pas manquer cette année en Suisse. C’est la rare rétrospective des magnifiques créations du couturier Hubert de Givenchy pour et portées par la belle et élégante Audrey Hepburn. Vous avez jusqu’au 17 septembre pour y aller! Ah, attention j’ai mitraillé, donc spoilers à foison.

Nous sommes bien évidemment toutes et tous au courant que Audrey Hepburn a vécu près de 30 ans à Tolochenaz (avec l’accent). Oui ça ne s’invente pas… me demandez pas pourquoi mais supputons que c’est certainement pour un mec…et qu’on est toutes pareilles.

Bref, cela ne l’empêcha pas de se lier d’amitié avec pas moins que le créateur Givenchy qui lui dessina pratiquement tous ses « costumes » et des pièces plus qu’iconiques comme THE little black dress dans Breakfast at Tiffany’s même si ce n’est pas la seule robe mythique de ce film.

Monsieur Givenchy n’a que très rarement exposé ce qu’on peut appeler ses oeuvres, une fois à Madrid, une fois à Londres et maintenant à Morges. Avouons que cela détonne un peu mais ce n’est de loin pas pour nous déplaire. C’est pas souvent que nous avons des expositions « internationales » en Suisse, ou peut-être à Zurich.

Rien que pour cela, il est impossible de ne pas y aller, mais pas que!

L’EXPO

Attention elle se déroule sur 3 lieux, parce que la blonde que je suis n’avait pas compris tout de suite. C’est en allant sur le site que j’ai finalement vu la subtilité…Je croyais qu’elle était à la Fondation Bolle et ma maman au Château. Bon, à nous deux on en avait déjà 2 sur 3…Mais n’ayez crainte si vous avez sortis vos plus beaux Louboutin pour l’occasion, c’est l’histoire de 2 minutes à pieds entre chaque lieu.

carte expo élégante amitié hepburn givenchy morges

Le Château

Donc l’expo commence bien au Château. C’est là que vous prenez votre petit billet à CHF 18.- (ça peut paraître cher mais la Fondation de l’Hermitage est au même prix par exemple. La culture et la mode coûtent cher que voulez-vous).

Vous traversez une salle d’expo permanente du château (parcours que je ne trouve pas des plus adapté mais bon ils ont manifestement dû faire avec les moyens du bord), puis vous arrivez dans LA salle, la caverne d’Alibaba de Givenchy, le Tiffany’s de votre breakfast, bref, c’est Byzance.

Processed with VSCO with a6 preset
pardon mademoiselle en arrière-plan je n’ai pas pu vous rogner

Robes du jour, robes du soir, de mariée (dont la future mienne hahahahahah), manteaux, chapeaux, une vingtaine de pièces nous sont présentées. En fond, une vidéo avec des extraits de Breakfast at Tiffany’s, tourne en boucle, on y retrouve notamment le chapeau

Processed with VSCO with a6 preset

la robe rose (qui diffère passablement de la vraie…)

Processed with VSCO with a6 preset

et bien évidemment plein de « little black dresses ».

exposition-hepburn-givenchy-morges-2017.jpg

On s’arrête devant chaque robe, on prend une petite photo, on admire certains détails et surtout les dos particulièrement originaux et travaillés, on lit le petit cartel qui mentionne peut-être un peu trop succinctement la matière du vêtement et l’année de création, on se demande comment elle faisait pour avoir une taille aussi fine, etc. etc. Comme toute blogueuse, fille, passionnée de mode qui se respecte, on est forcément bouche-bée devant toutes ces pièces de haute couture.

Mes coups de ❤

Bon bah voilà, on a fait le tour. On feuillette encore un peu le magnifique catalogue d’exposition et c’est parti pour

La Fondation Bolle

Je ne crois pas qu’il y ait de sens au parcours… On se retrouve là dans une petite pièce qui présente à nouveau 4 robes, dont celle pour son mariage à Tolochenaz! La petite rose…oui elle est chaude, c’était pour un jour du mois de mars! quelle idée.

Processed with VSCO with a6 preset

très bien, bon un peu redondant finalement car même scénographie qu’au Château alors pourquoi celles-ci sont ici et pas là-bas peut-on se demander… Il y a forcément une explication, par période de sa vie?, costumes de films vs. vie quotidienne? mais je n’ai pas cherché plus que tant. On passe dans une deuxième pièce tapissée de splendides croquis par Givenchy. Une merveille.

Processed with VSCO with a6 preset

Processed with VSCO with a6 preset

Il est d’ailleurs possible d’acheter des copies à la boutique au musée ainsi que le catalogue d’expo, évidemment. Mais bon, j’ai tendance à me faire avoir avec les catalogues d’exposition et goodies. Toujours envie de les acheter (haha ce mot vous étonne je suis sûre) pour que finalement ils restent bien sagement dans ma bibliothèque pour ne plus jamais être ouverts. Donc non! pas d’achat impulsif cette fois-ci. Et je souligne l’encadrement moderne avec la petite pince et la boîte cadre!

On termine dans la troisième petite salle qui projette le côté vraiment « Haute Couture » avec un documentaire axé sur Givenchy mais nous n’avons pas vraiment pedzé, trop de monde, trop exigu. Sur le mur, une chronologie biographique d’Audrey Hepburn, le choix de la mettre ici m’interpelle un peu mais est tout à fait nécessaire.

Nous redescendons pour nous diriger au troisième et dernier point relais, le

Musée Forel

A l’étage, on commence à nouveau par une pièce dédiée aux plus belles robes (une petite dizaine)

pour déboucher ensuite sur un documentaire sur Audrey Hepburn en Suisse. Cela vaut la peine de s’asseoir pour en regarder un petit bout.

Voilà le tour est terminé.

Avis bipolaire

Ne vous méprenez pas, j’ai adoré l’exposition qui est  juste magnifique, c’est magique de pouvoir voir autant de belles robes/costumes en Suisse et de se replonger dans la vie d’Audrey Hepburn, trop méconnue alors que voisine!

Le petit bémol à mon sens: le manque d’informations et de didaction dans la scénographie (#déformationprofessionnelle). On aurait aimé avoir plus d’histoire autour du vêtement, de sa création, de parallèle avec des films, etc. Au final ce sont des robes exposées sur trois lieux, posées-là sur des mannequins à la position identique. C’est un peu dommage. Mais peut-être est-ce mon côté blonde qui a besoin de plus de pédagogie et qui aime que les choses soient expliquées, imagées, voire vulgarisées pour que cela parle à tout le monde, sans besoin d’intellectualiser et de faire nos propres recherches.

Ne vous inquiétez pas cela n’empêche en rien de passer un excellent moment, léger et raffiné! J’y retournerai presque après avoir fait quelques recherches et parallélisme avec des films. Et pour celles et ceux qui ne l’ont pas encore visitée, n’attendez pas. En plus ils organisent demain 14 juillet une nocturne/burgers dans la cour du château et sinon, toujours pour rester dans la thématique, Allianz Cinéma ou plutôt l’Open Air à Lausanne diffuse Charade avec…: Audrey Hepburn et Cary Grant, mardi 18 à 21h35. J’y serai sous réserve d’ouragan tropical.

J’ai conclu cette journée « Haute Couture » avec une petite séance cinéma-canapé, regardant pour la Xe fois Breakfast at Tiffany’s et fredonnant « Moonriver » toute la nuit ❤

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Publicités
Posted by:sabine

4 replies on “Hepburn et Givenchy à Morges

  1. Génial ton article!! je n’étais pas du tout au courant de cette expo, ça me donne tellement envie d’aller à Morges rien que pour voir ça!! (je connais bien Givenchy et je suis une fan d’Audrey Hepburn…) Ce serait une bonne occasion de venir passer des vacances en Suisse hihi Merci pour ce bel article 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s