Agenda « balletistique » A/W17-18

agenda ballet culture danse classique chicandswiss

Alors on danse? ok elle était facile! Mais oui, on danse beaucoup dans notre petite région, à tel point que je me sens obligée de nous faire un bref récapitulatif de ce qu’il ne faut pas louper. Et cela me fait un rappel pour moi aussi, ce qui, à mon âge, devient de plus en plus nécessaire.

Quand je dis « petite région » je me cantonne à Lausanne et Morges avec bien évidemment Beaulieu (qui ne peut manifestement compter que sur le BBL) mais aussi l’Opéra de Lausanne et Beausobre. A eux 3 on a déjà un sacré panel de danse classique et contemporaine. Bon avec moi c’est plus classique que contemporain mais je commence à essayer de tenter de sortir de ma zone de confort en prévoyant d’aller voir des chorégraphies plus contemporaines. Allez, je commence par un acquis: le Béjart Ballet Lausanne.

Beaulieu

Bon, la programmation est un peu pauvre et absolument pas originale, ou alors n’est pas encore complètement sortie?

  • Le Béjart Ballet Lausanne sera là avec une création mondiale! Ballet-Cinéma-Théâtre du 19 au 24 décembre, donc en plus ça fait le cadeau de Noël facile!  Ici, Gil Roman a fait un choix assez spécial qui va peut-être troubler les plus conservateurs d’entre nous puisqu’il a fait appel au réalisateur-artiste etc. Marc Hollogne qui va nous faire voyager entre 2D et 3D, réel et virtuel. Bon là on s’éloigne de mon Béjart, me direz-vous. Que nenni, il en sera le cœur, le thème principal pour rester dans l’année de jubilés, les 10 ans de sa mort, les 30 ans de la compagnie à Lausanne mais aussi, et c’est vrai que ça je n’avais même pas réalisé, les 10 ans de Gil Roman à la tête de la compagnie qui a tenu bon et réussi à maintenir la qualité indiscutable du BBL (oui bon d’accord j’arrête de les encenser tout le monde le fait déjà)
    (Pour ceux qui l’auraient manqué le BBL sera au Théâtre du Jorat du 6 au 8 octobre avec T’M & variations…Béjart fête Maurice)
  • Le Lac des Cygnes, pour changer, par l’Opéra national de Russie, le 24 novembre à 20h. Mais petit plus, c’est avec orchestre! je ne vais donc pas le manquer.
  • Casse-Noisette, par on ne sait quel ballet, le dimanche 10 décembre à 18h pour changer… Qu’on me trouve une ville où ce ballet n’est pas programmé à l’approche des fêtes de fin d’année…On peut faire plus original non? ben non
  • Le Prix de Lausanne, finale le samedi 3 février

 

Opéra de Lausanne

Alors là c’est ma ruine. Si à Beausobre ou Beaulieu vous pouvez trouver des places bon marché et tout de même bien voir le spectacle, il n’en est de loin pas de même avec l’Opéra. Il y a certes des places à moins de 50.- mais vous êtes dans le poulailler (aussi appelé Paradis mais nettement moins imagé), soit les places tout en haut qui vous permettent de voir le spectacle…à la verticale. Du coup, obligée de prendre de bonnes places chères à CHF 80/90.- et encore ce ne sont pas les meilleures.

Et comme les ballets proposés sont tous à voir absolument, je n’ai pu me résoudre à faire un choix, alors j’ai prix un de chaque et ma mamounette avec :-)! Je fonctionne comme avec les chaussures, quand j’hésite, je prends les deux, il ne faut pas mourir avec des regrets.

  • Romeo et Juliette par le Grand Moscow State Classical Ballet, dimanche 15 octobre 2017 à 17h
  • Anna Karénine par le Saint-Petersburg Eifman Ballet, samedi 18 et dimanche 19 novembre 2017
  • Cendrillon par les Ballets de Monte-Carlo, vendredi 19, samedi 20 et dimanche 21 janvier 2018 qui risque d’être assez original

 

Je vous vois lever les yeux au ciel, ce ne sont que des classiques. C’est pourquoi je passe à:

Beausobre, Morges

C’est une programmation éclectique et intéressante mais assez « sombre », je trouve. Je n’ai, pour l’instant, pris qu’un billet pour le spectacle la plus « classique » au programme, il me semble. Mais on m’a dit un jour qu’il fallait faire preuve de boulimie culturelle, alors j’applique… Quand je parle d’éclectisme c’est parce qu’ils proposent du hip hop, de la danse africano-contemporaine et contemporaine tout court, soit plein de découvertes à faire. Je prendrai donc au coup par coup, selon mon degré d’ouverture d’esprit du moment. D’autant plus qu’on tombe là dans une catégorie de prix plus abordables entre CHF 38.- et 48.-

  • Ballet Preljocaj, Playlist #1, mardi 21 novembre à 20h, avec un mix d’extraits de chorégraphies plus que connues créées entre 1994 et 2015 sur des musiques « classiques » comme Vivaldi, Prokoviev et moins classiques comme John Cage. Je commence gentiment mon initiation à du plus contemporain non? (oui j’ai besoin de soutien et d’encouragements!)
  • Elektrik Masters, Compagnie Bianca Li, samedi 3 février à 19h mais cela tombe le même jour que la finale du Prix de Lausanne, donc ce sera sans moi….
  • Du désir d’horizon, Compagnie Salia Sanou, mardi 6 février à 20h. Voilà alors là ça se corse…de la danse africaine, engagée, imageant les camps de réfugiés du Burkina, on est loin du Tableau de rêve de Raymonda…est-ce que je vais réussir à sortir le « ballet » que j’ai dans le *** et me laisser porter par ces chorégraphies poétiques mais, pour moi, « violentes »?
  • Love chapter 2, L-E-V Dance Company, vendredi 20 avril à 20h
  • Sechs Tänze / In Memorian / Minus 16, It Dansa, vendredi 27 avril à 20h

Pour ces deux dernières aussi je me tâte encore…mais d’ici avril j’ai le temps de trancher!

 

Alors on est pas gâtés avec tout ça?? En tout cas vivement la rentrée!

 

 

Publicités

2 commentaires sur “Agenda « balletistique » A/W17-18

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s