Le nouveau Pont de Brent

Depuis le mois de juin dernier, c’est « nouveau chef pour une nouvelle vie » au Pont de Brent en dessus de Montreux. Antoine Gonnet, en cuisine, et Amandine Pivault, en salle, proposent une cuisine jeune et raffinée.

Lorsque ma petite soeur, de retour de Boston après 9 ans, propose un « petit » resto pour fêter les retrouvailles et que de toute la liste transmise elle choisit le gastro, il aurait été fort malhonnête de ma part de refuser l’invitation au Pont de Brent. Et comme, en toute transparence, je ne garde pas un très bon souvenir de l’ancien Pont de Brent, j’étais d’autant plus intriguée à découvrir le nouveau propriétaire des lieux.

C’est donc confortablement installés dans la salle climatisée, il faisait encore 30 degrés à 19h ce jour-là, que nous avons d’abord débattu en famille sur des questions cruciales: coupe de champagne brut ou rosé en apéritif? « petit menu Rosée matinale » ou « grand menu Brise d’été » ?

Le grand menu Brise d’été proposant 2 desserts et comme l’intérêt mitigé pour les douceurs est de famille, nous avons opté pour le menu Rosée matinale. Ceci dit je n’ai pas pris de dessert non plus mais cela ne vous étonnera en rien.

Le menu du Pont de Brent

Il y eu bien évidemment les mises en bouche avant l’amuse-bouche.

Le rythme du service a commencé un peu rapidement pour nous (oui on est des pèdzes de vaudois) mais ils l’ont aimablement ralenti pour nous.

Chou-fleur

du cuit du cru, un petit twist de citron vert, c’est un amuse grande bouche qui nous a été servi. Mais il aurait été dommage du trop peu car cette mise en bouche était tout à fait originale.

Bar et Betterave

Esthétiquement le petit bijou de ce menu. Délicat et élégant, tout en finesse. Vous allez me dire que cela paraît évident puisque c’était rose et fleuri. L’association poisson cru et betterave fonctionne parfaitement sans oublier le Caviar qui vient lier toutes les saveurs.

J’ai laissé de côté la betterave mais chut il ne faut pas dire.

Tomates – Stracciatella – Lard de Colonnata

Vous vous en doutez j’avais beaucoup d’attente sur ce plat. Je ne vous cacherai pas que j’aurais supporté un chouilla plus de stracciatella par rapport à la quantité de tomates. Mais je sais 5 fruits et légumes par jour Sabine!

Un plat tout en légèreté et fraîcheur. Simple et efficace parfaitement de saison.

Turbot – Courgettes – Mélisse

Un petit délice! La cuisson du poisson parfaite, une émulsion légère et onctueuse à la mélisse qu’on finit volontiers par saucer à la cuillère. Mais j’aurais pu le faire avec mon quart de pain de chez Breadstore mais mes parents me surveillaient.

Dashi – Goyza

Le plat qui m’a le moins convaincu. Le gyoza était très bon mais n’étant de base pas une adepte des bouillons, je ne l’ai pas terminé.

Veau – Sauge – Abricot

Une association détonnante et vivifiante. Sauge abricot et jus de viande bien corsé, il fallait y penser (c’est juste pour la rime). Ce beau morceau de veau était accompagné d’un petit cromesquis aux champignons et d’un mini tartare de veau (pas sur les photos).

Vous remarquerez l’appréciable absence de légumes.

Le chariot de fromages – plus communément appelé le Paradis sur terre

En fin de parcours, on vous proposera soit le chariot de fromages, soit une sélection du chef ou encore un fromage retravaillé. C’est une même et enthousiaste même voix que toute la famille a répondu: le chariot!!

J’ai réellement failli demander un de chaque, d’une part parce que je ne me souviens jamais des noms des fromages présentés et d’autre part parce que je les aime tellement tous que je suis incapable de faire des choix!!! J’ai finalement réussi à établir une petite sélection avec du bleu, du chèvre, de la tomme et du vacherin fribourgeois (en attendant notre vacherin vaudois dans moins d’un mois!!)

Les vins vaudois

Nous n’avons bu « que » deux bouteilles à 4, une de délicieux et onctueux Dézaley Les Côtes-Dessus de Basile et Pierre Monachon ainsi qu’un un assemblage rouge (Gamaret, Garanoir et Galotta) de Martial Neyroud la Bise Noire.

Pas de dessert, mais des mignardises

Même si j’ai fini toutes mes assiettes (à part le bouillon et la betterave certes) je n’ai pas pris de dessert et me suis gardée pour les mignardises et les chocolats maison que l’on choisit comme un cigare.

Les petites mignardises

Une expérience culinaire originale, faite de goûts, textures et saveurs différentes à chaque plat. Je me suis réconciliée avec le lieu. Et les pèdzes que nous sommes avons pu discuter avec le jeune chef Antoine Gonnet aussi sympathique que sa cuisine. Cette fois c’est bon, j’y retournerai!

Infos pratiques

  • Pont de Brent, Montreux, 021 964 52 30;
  • du mardi au samedi de 12h-15h et de 19h-00h. Fermé les dimanches et lundis;
  • réservations en ligne;
  • belle sélection de vins locaux;
  • places de parc à disposition;
  • terrasse pour le midi ou l’apéro;
  • les menus changent toutes les 5-6 semaines / entre CHF 160 et CHF 190.-
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You May Also Like