Le semaine 10 de ChicandSwiss

Si ce n’est que la 10e semaine, je n’ose pas imaginer dans quel état on va arriver à la 52e… Entre 3h de théâtre drôle et « barge » à Vidy, 45 minutes de pure création par François Chaignaud, une journée de 10h de conférences/atelier sur l’entrepreunariat au féminin et des journées pas moins longue au boulot…

Si ce n’est que la 10e semaine, j’ose pas imaginer dans quel état on va arriver à la 52e… Entre 3h de théâtre drôle et barge à Vidy et 45 minutes de pure création par François Chaignaud, une journée de 10h de conférences/ateliers sur l’entrepreunariat au féminin et des journées pas moins longues au boulot… Chaque semaine est remplie de découvertes et d’enrichissement culturel incroyable. Mais à un tel rythme… on est obligé de se rendre à l’évidence: j’ai définitivement plus 20, ni même 30 ans #omondecruel.

Au moins, les lundis sont, fort heureusement, toujours relativement calmes, en dehors du boulot évidemment. Ce n’est pas pour autant que les aime. J’ai dû trop lire Garfield petite.

Mardi, je m’y étais préparée, c’était 3h30 de pièce à Vidy. Le Royaume. Autant vous avouer que j’avais élaboré le plan machiavélique de profiter de l’entracte pour m’éclipser. Mais la première partie était tellement drôle, bien ficelée et décalée que je n’ai même pas pensé une seule seconde à le mettre en pratique.
Hélas… la deuxième partie n’était malheureusement pas aussi brillante et surprenant que la première. Un peu trop glauque et fouilli pour mois, ils m’ont perdu… Et je vous explique même pas ma tête lorsque la fin est un gros plan sur un faux vagin dilaté en train d’accoucher… #faitesdesgosses.Ce qui est dommage car nous restons du coup sur cette impression. Je reste persuadée que si la pièce était plus condensée personne ne serait parti à l’entracte.
Ce qui est fort dommage car nous restons du coup sur cette impression. J’ose dire nous car j’ai eu quelques retours identiques sur cette seconde partie.
Je reste persuadée que si la pièce était plus condensée personne ne serait parti à l’entracte.

©MathildaOlmi – Noa Vuagniaux, le plus drôle de la pièce!

Mercredi, je suis vite descendue du bus sur le chemin de retour pour aller voir THE nouveau commerce de Lausanne, Fooby.

ou le magasin Coop trendy rempli de produits locaux (et moins locaux), sains et d’artisans bien de chez nous.

Alors oui le magasin est très beau, lumineux, aéré, comme dans les grandes villes européennes, après cela reste la Coop. On y retrouve également bon nombre de leurs produits que j’ai au Léman Centre par exemple. Mais c’est sûr que c’est pratique pour ceux de Lausanne, car bien situé au centre à Bel-Air.

Et comme désormais je passe mon temps à Vidy…

Vendredi, après une journée plus que mouvementée au boulot et un petit verre à l’Auberge de Beaulieu rénovée mais tellement blindée qu’il faudra revenir

Je suis allée découvrir François Chaignaud et sa danse de la moto sur des Louboutin de 20 centimètres. Le tout en chantant avec sa voix enivrante déjà découverte dans Romances Inciertos.
J’ignore si c’est parce que je suis bien disposée lorsque j’assiste à ses performances, mais je suis à chaque fois happée et comme en apnée jusqu’à la fin. Il y a parfois des choses qui ne s’expliquent pas, et je pense que c’est là toute la force d’un bon artiste. Pas besoin d’une raison ou de comprendre, tout passe par la transmission d’émotions.

Samedi, j’ai passé la journée à l’Ecole-Club Migros du Flon pour des conférences et ateliers sur l’entrepreunariat au féminin.

Je ne suis pas entrepreneuse et doute d’être assez douée et forte pour me lancer mais c’est vrai qu’après toutes ces conférences, surtout que cela cogite depuis un petit moment, cela donne vraiment envie de se lancer pour vivre de sa passion ou du moins faire ce qu’on aime.

Je sais que blogueuse et Instagram n’est pas un métier, mais écrire, partager et créer pourrait le devenir… non?

Sur le blog

Retour sur un délicieux repas au Sud. Bon j’espère que personne ne l’a lu lors de sa publication car je devais le relire le soir d’avant mais avec une migraine à pleurer et se taper la tête contre les murs, j’ai oublié… Et quand j’ai vu le nombre de fautes, j’ai cru vomir tellement j’avais honte.

Mes coups de coeur

Evidemment un coup de coeur pour François Chaignaud mais cela ne m’a pas empêché de faire un peu de shopping en ligne…

La semaine à venir

Elle s’annonce également intense! Surtout en fin de semaine puisque vendredi c’est départ pour Nancy où je passe le weekend et surtout la soirée pour voir le ballet Joyaux du ballet.

J’y vais en repérage car comme ils viennent le 28 avril à Genève, je pourrai ainsi vous en parler en long et en large! Et il y aura peut-être même une petite surprise…

Bon courage à vous pour cette semaine et merci encore de me lire et me suivre!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You May Also Like