Ce qu’il s’est passé cette semaine

Une semaine où ce n’est pas la quantité qui compte mais la qualité! Peu d’événements et d’apéros mais que du chic et presque que du suisse!

Si lundi j’ai passé ma journée au Schiffbau de Zürich pour le Swiss Wine Tasting.

j’ai enfin pris le temps de me reposer mardi soir. Mais pas assez en anticipation de ce qui allait se passer mercredi avec le Wine&Dine au Richemond à Genève.

Je ne fais que le mentionner ici car j’ai décidé de développer une nouvelle rubrique sur le blog: « wine&dine ». Ok j’ai pas été chercher loin mais vu le nombre de repas et dégustations que je fais ces derniers temps je pense qu’il est judicieux de tout regrouper. Et non je ne suis pas alcoolique, ce sont des dégustations!!

Jeudi

Après 3h30 de sommeil, j’ai quand même tenu la journée et me suis re rendue à Genève chez Caviar House & Prunier pour déguster leurs différentes sortes de caviar.

Je ne connaissais pas le caviar ou très peu, à part savoir que ce sont des oeufs d’esturgeons et que c’est plutôt une spécialité russe… J’ai dû en manger qu’une ou deux fois sur un blinis lors d’un apéro de Noël.

C’était donc très intéressant d’avoir la présentation de chaque caviar et de les déguster « brut » en les gobant sur sa main. Pas des plus élégants certes et peut-être un peu trop bien servi pour ma part

le Caviar tradition

je l’ai préféré apprêté en amuse-bouche.

La dégustation a commencé par l’entrée de gamme, le Tradition, pour se terminer avec la Rolls Royce du caviar, l’Héritage (CHF 11’500.- le kilo, autant vous dire que j’ai fait attention de ne pas en perdre un grain!).
Si mon palais a eu du mal avec le côté très iodé, (évidemment), je n’aurais pas non plus su les distinguer. Je crois que ma préférence est allée au Saint-James.

Vendredi

ça y est, la boutique Cocooning est officiellement ouverte, l’inauguration s’est déroulée vendredi, l’occasion de pouvoir discuter avec le directeur de Cocooning qui nous a tout expliqué sur leur idéologie et la conception de leurs produits. Extrêmement intéressant de comprendre le pourquoi du comment, j’espère pouvoir aller visiter les lieux de production pour mieux pouvoir vous en parler.

Samedi

Petit tour au Marché de Morges pour découvrir la tomme au marc de Philippe Bujard.

Accueillie avec un petit verre de Chasselas de sa production, la journée s’annonçait bien. Une fois arrivée à la maison, j’en ai profité pour faire une quiche aux poireaux agrémentée de la tomme râpée. J’en ai gardé un peu à manger cru à l’apéro, quand même!

Ensuite le Marché de Noël où l’on a envie de tout acheter!

Alors pour ne pas (trop) céder à la tentation, direction la Taverne pour manger un petit rösti au vacherin.


Nous imaginions une portion de röstis agrémentés de Vacherin eh bien c’est tout le contraire! Un Vacherin au four dans lequel ont été glissés des röstis et quelques lardons. Autant vous dire que c’était à s’en relever la nuit.

Et comme il faisait beau, nous avons profité d’une petite balade digestive au bord du lac, magnifique,

et de prendre en photo mon joli bonnet Myssy Farmi reçu dernièrement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You May Also Like