Pure lausannoise, je crois bien ne jamais avoir autant été à Genève de toute ma vie depuis que j’ai le blog. Heureusement que j’ai pris le demi-tarif! Mais quand on vous invite pour l’inauguration de la nouvelle déco du restaurant italien/oenothèque Les Trois Verres, il m’était difficile de refuser! Du vin et la meilleure cuisine du monde..

C’est d’ailleurs avec ce court article que j’inaugure une nouvelle rubrique sur le blog… j’ose Genève! Car il faut bien l’avouer, nous sommes régulièrement invitées dans cette ville pour découvrir des produits et lieux en grandes pompes! 

Je ne connaissais évidemment pas ce restaurant italien, Les Trois Verres, et pourtant j’ai travaillé à la rue des Bains, soit presque en face. Le restaurant se trouve en effet autour de la plaine de Plainpalais. Proche des banques, on comprend relativement vite que ce n’est pas une simple pizzeria et que l’on va se retrouver dans du un peu plus haut de gamme.

Si le restaurant doit exister depuis bien une vingtaine d’années, nous étions invitées pour l’inauguration de la nouvelle décoration du restaurant et l’arrivée d’un immense lustre en verre soufflé de Murano. On est ainsi plongés dans un écrin luxueux à l’italienne. 

De ce que les autres blogueuses genevoises, rencontrées à cette occasion, ont pu me dire au sujet de ce restaurant, la cuisine est excellente et effectivement un peu haut de gamme. Oubliez les pizzas, vous trouverez, un peu comme à l’Accademia chez nous, des plats élaborés italiens avec pâtes, poisson et viande. J’y ai même lu « burrata » et « risotto à la truffe » sur la carte. Pas besoin d’en lire plus!

Quant au vin, s’agissant d’une oenothèque dont le nom italien Tre bicchieri vient de la distinction attribuée par le guide italien des vins Gambero rosso, la cave se veut donc à la hauteur de son nom.

La soirée du 13 septembre 2018

Une arrivée sur le tapis rouge avec un photographe qui vous prend en photo devant un mur de logos Les Trois verres, il y a pas de doute, nous sommes bien à Genève :-p. Heureusement, j’avais sorti mon plus beau blazer.

A peine arrivés que déjà nos yeux sont impressionnés par la taille et la variété du cocktail dinatoire, 2 « bars » de boissons, nous commençons bien évidemment par un prosecco!

En bons suisses, personne n’ose encore toucher aux bons petits plats ou alors c’est parce qu’on ne sait juste pas par quoi commencer!

Il y avait :

  • tartares de thon et dorade
  • tomates cerises farcies au chèvre
  • focaccia avec burrata et artichauts (vous devinez par quoi j’ai commencé…)
  • wraps de saumon
  • mini bruschetta à la tapenade et lard de colonnata
  • vitello tonnato
  • carpaccio de boeuf avec lamelle de truffe (je ne vous en ai pas laissé)

Il ne s’agissait manifestement que de l’entrée…car ensuite est arrivé le risotto aux champignons. J’avais déjà plus faim alors j’ai décidé de faire l’impasse.

Heureusement car tout d’une coup, je sens comme une odeur délicate de truffe…  Et là, que vois-je?? des ravioli à la truffe!!! j’étais obligée pour terminer ce cocktail en beauté.

Il y a manifestement encore eu des desserts, mais nous avions malheureusement déjà regagné notre petit Lausanne.

Mais n’oublions le but principal de la soirée:

Le Lustre

Cela peut paraître un peu excessif, une soirée entière privée pour un lustre mais ce n’est pas un simple lustre ikea, et je vous rappelle qu’on est à Genève :-p je rigole.

Ce lustre a été créé par une des plus anciennes maisons de verriers de Murano, Barovier & Toso. Créée en 1295, cette maison a su évoluer tout en gardant la tradition italienne. Ils ont même une coupe en émail vitré au musée du verre de Murano.

Le lustre des Trois Verres est composé de 500 pièces, toutes montées à la main par 2 ouvriers venus spécialement pour l’occasion et le jour-même. Vous trouverez également deux autres petits lustres et des appliques. Mais il faut avouer que le lustre, pièce maîtresse de la salle, leur vole la vedette.

 

Infos pratiques

Je garde ainsi cette adresse en tête si une fois je suis dans le coin 🙂

 

 

2
Share: