L’Île Maurice sous la pluie

et confinée…. Il y a un an, je partais pour la première fois de ma vie pour les fêtes de fin d’année sous les tropiques. À l’Île Maurice! C’était sans compter l’arrivée d’un « petit » cyclone et ses fortes pluies. Mais cette île reste magnifique par tous les temps.

Eh oui vous l’avez bien lu, j’ai commencé 2020 confinée mais à cause d’un cyclone et non pas encore d’une pandémie. Jamais je ne me serais doutée que cela allait donner le ton à toute l’année.

J’aurais rêvé de repartir cette année mais les contraintes liées à ce fichu virus m’ont vite déconvaincue! Il faudrait prévoir 2 semaines de plus puisque il y a 14 jours de quarantaine à l’hôtel agréé (payé par nos soins) et 3 tests PCR/graillage de nez avant de pouvoir profiter des plages et cocktails.

Le séjour, vol, climat etc.

Je suis donc partie pour l’île Maurice du 27 décembre 2019 au 7 janvier 2020. Enthousiaste à l’idée de ne pas faire de sapin et de ne prendre que des maillots de bain dans ma valise jusqu’au message de Valentine qui me disait « j’espère que le cyclone de force 4 va pas venir jusqu’à Maurice… »!

C’était sans compter sur ma chance légendaire, le cyclone arriva dans l’après-midi de mon arrivée et il repartit avec moi, littéralement au décollage. Mais heureusement le confinement ne dura que 4 jours, magasins, routes tout était fermé jusqu’au 31 décembre 2019. Nous avons donc quand même pu fêter Nouvel-An.

Le vol pour l’Île Maurice

Comme pour lors de mon premier voyage à Maurice, j’ai pris Air Mauritius au départ de Genève. C’est tellement plus commode…! Mais plus cher aussi puisque j’ai payé mon vol en éco CHF 2’000.- (oui j’avais vraiment envie de partir!).

Ce n’est certes pas la meilleure des compagnies mais le personnel à bord est adorable et les directs depuis Genève sont décisifs pour moi.

Le climat en décembre

J’ignorais que cela n’était pas la meilleure saison pour venir à Maurice…. persuadée de passer Nouvel-An sous un soleil de plomb. Raté, c’est sous la pluie que je l’ai vécu. Mais au moins il faisait tout de même chaud et avec toute cette humidité j’ai frisé.

De novembre à mai c’est l’été mais aussi la période des cyclones. Ils n’en avait pas eu depuis 10 ans je crois. Il a fallut que je vienne…. Mais c’est là toute la beauté de cette île…. même sous la pluie et la grisaille, elle est magnifique. Et il faut bien un peu d’arrosage pour toute cette verdure!

Quoi faire sous la pluie à l’île Maurice

Mon lieu de villégiature se situait à nouveau à l’Ouest, au Morne. Avant l’ordre de confinement du gouvernement nous avons pu faire une sortie: la cascade de Chamarel. Je l’avais déjà vue de face lors de mon voyage avec Copines de Voyage mais cette fois-ci ce fut du dessus. Nous nous sommes aventurées dans la forêt avant d’arriver au dessus de la chute d’eau. C’était mon Koh Lanta :-p. Bon nous avions un guide, Mauritius explored, nous n’aurions pu y accéder sans lui!

Port-Louis, la capitale de l’Île Maurice

Un jour nous sommes montées à la capitale, Port-Louis. Mais même si l’alerte cyclone était levée, nous étions le 1er janvier et la plupart des restaurants et musées étaient fermés. Nous ne nous y sommes pas attardées, à part pour une petite balade sur le front de mer du Caudan relativement moderne avec ses cafés et boutiques. J’avoue je n’ai pas vraiment été séduite mais la météo et le contexte y sont surement pour beaucoup.

Aaprasavi Ghat, le musée

Nous sommes revenues le lendemain pour visiter le musée Aapravasi Ghat. Ce musée est situé là où les migrants débarquaient pour venir « travailler » à Maurice. Appelés les engagés (pour ne pas dire esclaves), le musée relate leur histoire et l’histoire de l’Île Maurice.

On découvre ainsi l’île Maurice sous un oeil historique et moins glamour qu’avec un cocktail à la main sur la plage.

Le Jardin botanique de Pamplemousses Sir Seewoosagur Ramgoolam

Non ce n’est pas une plantation de pamplemousses, Pamplemousses étant le nom du district où se trouve le jardin botanique créé au 18e siècle par Pierre Poivre, il porte le nom compliqué d’un ancien premier ministre: Sir Seewoosagur Ramgoolam.

On se promène donc entre palmiers, arbres du voyageur et bon nombres d’autres plantes. À moins d’être passionné, pas besoin de prendre la visite guidée proposée dès votre arrivée, la balade autodidacte suffit.

On se munira tout de même d’une petite carte du parc pour ne pas manquer l’emblème du jardin: l’étang de nénuphars géants ou encore le banc de Paul et Virginie.

Infos pratiques
  • Ouvert tous les jours de 8h30 à 17h30
  • Entrée 200 roupies (env. 5€) et 50 roupies pour la visite guidée

Domaine de La Bourdonnais

Cette maison coloniale du 19e, ou ma future maison de campagne, vous plonge dans la vie de château créole au 19e à Maurice.

Restaurée et scénographié en 2006, on entrera par l’allée majestueuse avant de s’émerveiller de pièce en pièce.

Nous avons également pris le temps de nous prélasser sur le balcon pour admirer les flamboyants.

Saint-Aubin – rhum et poulet vanille

Nouveau jour, nouvelle maison coloniale, nouvelle rhumerie. C’est principalement pour le poulet vanille sur les conseils/exigences d’Awwway que nous y sommes allées.

La dégustation de rhum était ouverte et gratuite pour les personnes ayant mangé sur place. Vous pensez bien qu’on allait pas manquer cette occasion!

Nous avons aussi fait un petit passage à la Maison de la Vanille.

Robert Edward Hart, poète

Sur la route pour Saint-Aubin, nous avons fait un petit stop inattendu à la maison du poète mauricien Robert Edward Hart à Souillac. Surveillée par un passionné du poète, il vous fera une rapide mais complète visite guidée de la petite bicoque.

Malgré la grisaille, on comprend la plénitude qui se dégage de cet endroit, parfait pour écrire.

Gris Gris

Ce lieu a pris tout son sens avec la météo adéquate… les 50 nuances de gris étaient tout simplement magnifiques. Situé à l’extrême sud de l’île, on ne s’y baigne pas mais admire uniquement la beauté sauvage de cette plage et nature.

Les restos

Nous avons tout de même pu faire quelques restaurants dans la région du Morne avant qu’ils ne doivent eux aussi fermer (jamais je n’aurais cru que ce genre de phrase allait devenir si commun dernièrement).

Wapalapam, Le Morne-Brabant

Mon premier repas fut un curry au Wapalapam situé au pied du Morne.

  • Wapalapam Restaurant – Le Morne Brabant, 91202 La Gaulette, Republic of Mauritius
  • ouvert tous les jours de 7h à 23h30
  • réservation en ligne ou par téléphone +230 450 5641

Le Fangourin, L’Aventure du sucre

Nous n’avons fait qu’un stop pour y manger la meilleure rougaille saucisse de l’île.

  • L’Aventure du Sucre, Beau Plan, Mauritius
  • ouvert du lundi au vendredi de 9h à 17h

Enso, La Gaulette

Je vous l’accorde on était pas vraiment sur du local à part peut-être notre tartare de thon en entrée mais on avait envie d’un burger et ils ont une très sympathique terrasse et vue sur Le Morne.

On a bien évidemment terminé par un petit shot de rhum arrangé pour digérer :-p

Malgré un début de séjour un peu chaotique, j’ai finalement quand même pu voir encore de nombreuses facettes de cette île que j’adore. Mais j’ai encore tellement à découvrir.

Pour d’autres idées de visite, retrouvez la visite de la rhumerie de Chamarel et la terre des Sept couleurs dans mon premier article sur l’Île Maurice et pour le reste, vivement qu’on puisse voyager à nouveau « normalement ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You May Also Like