La semaine 2/2019 de ChicandSwiss

Nouvelle semaine, nouveau job, même moi… Bon ça donne mieux en anglais, mais cette expression a pris tout son sens dès lundi. Semaine donc remplie de nouveaux challenges aussi bien professionnels que personnels, vous l’avez peut-être lu sur les réseaux sociaux, les changements sont radicaux.

Je ne m’étalerai pas sur ma vie professionnelle, même si elle risque d’avoir un impact sur ma vie privée ces prochains mois, pour autant que j’aie une vie en fait. Mais vous l’avez compris je vais pas chômer et m’en réjouis! Reprendre un rythme de vie normal, même si ne plus finir à 16h/16h30 au plus tard fait bizarre, devoir réfléchir et s’impliquer dans son job aussi. Je me réjouis aussi de retrouver mes neurones.

Heureusement je n’avais pas pris trop de billets ou de choses à aller voir cette semaine car à peine arrivée à la maison je pouvais m’écrouler sur le canapé à 19h, oui mon pauvre cerveau de blonde était en surchauffe.

J’ai quand même été me faire un ciné, une pièce de théâtre et un pti sirop à Lausanne.

Le film: The basis of sex

Ou le biopic sur Ruth Ginsburg, une des pionnières progressiste à avoir lutté pour l’égalité de sexes aux US. Elle siège à la Cour suprême depuis 1993 et a 85 ans!!
Le film était sympa mais sans plus. J’aime beaucoup Felicity Jones mais pour moi c’est un peu trop américanisé avec les petites musiques dramatiques (style superzoom Instagram), les arrêts sur images pour un maximum d’effets. Après le problème soulevé est évidemment intéressant et encore bien trop d’actualité et pourtant je ne suis pas plus féministe que ça.

La pièce de théâtre: The Notebook

Je suis allée à Vidy de mon propre chef! Sans aucun partenariat ou suggestion aucune. Oui suis trop fière! et je n’ai pas regretté même si j’ai vu trop tard que la pièce durait 2h25, en anglais et que vu mon état de fatigue c’était risqué.

La pièce était en fait la lecture du livre Le Grand Cahier d’Agota Kristof, qui raconte la vie de deux frères jumeaux placés chez leur grand-mère durant la 2e guerre mondiale. Apparemment se pose la question de ce qui est bien et ce qui est mal, perso je ne suis pas allée si loin dans la réflexion, j’ai juste enjoyed la narration et le flegme anglais des deux acteurs, ravie de voir que je comprenais tout sans même lire les sous-titres.

Le pti sirop au Café Louve

il fallait bien qu’on fasse quelques photos instagram et surtout planifier notre petit trip to Paris pour mon anniversaire!

Bon on a passé plus de temps à disserter sur Instagram, ses méfaits, ses aberrations et autres analyses que de réserver à proprement parlé mais on a au moins le billet de train! Pour le 15 février on a un petit peu de marge.

Top 3 sur Instagram

Les posts

Y a pas à tortiller celles qui plaisent le plus sont celles où l’on voit la personne (voir plus bas). Perso ça me dépasse que les gens préfèrent voir ma tronche, mais c’est juste un avis personnel.
Après je pense qu’il ne faut désormais plus se fier aux likes par photos qui ne sont plus du tout représentatif de l’activité de notre compte. Certaines instagrameuses vont d’ailleurs bientôt en pâtir et avoir de la peine à se lever le matin vu que manifestement elles ne vivent que de l’appréciation des autres et s’épanouissent qu’en fonction de « l’amour » virtuel passé par le réseau social. Je critique (auto-critique)mais ne juge pas car on passe toutes par là.
Plus personne n’est au taquet avec ça les doubles cliques sur les photos, on regarde juste notre « mur ». Et c’est pour cela que les stories marchent mieux.

Les stories

J’ai déjà pris ma petite routine, matin et soir, les mêmes types de stories. Va juste falloir que je spontanéise un peu plus tout ça… Mais vous êtes toujours plus nombreux à la regarder et pourtant je ne localise et # pas forcément. Du coup cela m’interpelle un peu, surtout en voyant qu’on a atteint les 900 vues pour la n°1 (voir plus bas)! Alors qu’il n’y a rien… c’est juste fou. Bon c’était lundi soir à 18h30 je pense qu’on avait tous rien de mieux à faire :-).
Mais ravie de voir une sorte de soutien moral dans ma vie de blonde.

Sur le blog

Evidemment, RIEN. L’article sur mon expérience du microblading va sortir jeudi, il me manquait encore une relecture et la photo de tête d’article.

Pour la suite j’ai encore quelques articles en stock mais au stade de brouillons. Et j’espère que mes prochaines découvertes culturelles ou autres seront assez inspirantes pour vous en parler.
J’ai également un article sur les grosses bottines en cours… mais à voir.

Mes derniers achats et coups de coeur

Vous allez pas me croire! Aucune commande Zalando cette semaine, j’ai pas eu le temps. Voilà une phrase que je n’aurais jamais cru écrire. D’ailleurs, au guichet de ma petite poste, ils commençaient à s’inquiéter de ne pas me voir de la semaine haha. J’ai dû les rassurer :p
Mais cela ne m’empêche pas d’avoir quelques articles dans mes wishlists et reçu quelques commandes précédentes dont ma jupe d’amour By Aylin Koenig, vous savez ma blogueuse mode préférée de tous les temps!

Je me réjouis de le porter et de pouvoir en faire quelques photos. Après je vais être honnête. Elle est tout de même chère pour ce que c’est. 149€… la matière n’est pas non plus folle et en tout cas très électrique. Mais bon c’était mon petit plaisir du mois.

La semaine à venir

En espérant commencer à prendre mes marques à mon nouveau travail, ce sera surtout direction Genève pour l’inauguration de la Zenith Pop-Up Gallery, un lieu créé en collaboration avec l’ECAL et y aura du champagne (évidemment). Je me réjouis de découvrir ce lieu et de pouvoir vous en parler un peu plus en détails sur le blog.

Mercredi c’est du théâtre, mais au TKM cette fois-ci. Cela faisait longtemps que je n’y allais pas. C’est vrai que j’y étais très fréquemment lorsque la programmation était classique de chez classique. Nous y allions souvent au gymnase pour votre des Phèdres, Antigone et autres tragédies grecques.
Cette fois c’est pour L’Instant. Un duo, un homme, une femme, un jeune, une moins jeune, qui se racontent les instants de leur vie. Inspiré de A la recherche du temps perdu de Marcel Proust (non moi non plus je ne l’ai pas lu, vite découragée par la longueur du texte).
Et j’ai vérifié la durée, 1h45, donc c’est bon, je devrai tenir. Là encore je vous en dirai plus à la sortie!
Jusqu’au 27 janvier pour ceux que cela intéresseraient.

Vendredi je vais enfin aller visiter le nouveau magasin ibérique situé à Saint-François, Alegria Concept Lausanne. Apparemment on y trouve toute sorte de jamon, vins espagnols et champagne mais pas que. Affaire à suivre mais cela sent déjà bon le weekend.

On va déjà essayer bien gérer la semaine avant de penser au weekend hein!

Bonne semaine à toutes et tous!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You May Also Like