Au Vieux Manoir et Café Berra à Choëx

Quand je vous dis que je ne recule devant rien pour découvrir une bonne table et un gîte original… Je suis allée jusqu’à Choëx, en dessus de Monthey en Valais, pour manger au Café Berra et dormir Au Vieux Manoir

C’est pour fêter l’anniversaire de ma maman que nous nous sommes rendus en Valais pour découvrir, tout d’abord, le Café Berra. Eh oui comme on a bientôt fait le tour de toutes les bonnes tables de Lausanne et environs, on doit désormais penser à s’exporter. ‘Fin eux surtout, pour ma part, la liste lausannoise est encore longue. 

Et comme on se connait trop bien dans la famille, nous avons anticipé et réservé une petite chambre à 8 minutes à pied du restaurant, à l’Hôtel-Restaurant Au Vieux Manoir. Au moment de la réservation sur booking, nous n’avions pas vu que ce dernier faisait aussi restaurant et que les plats avaient l’air tout aussi délicieux. On va être obligés d’y retourner pour tester ! Dure la vie.

Le Café Berra

Ce restaurant gastronomique montheysan est tenu par Jean-Yves André et Josiane Raemy qui vous accueille chaleureusement avec un menu unique mais une carte des vins aux multiples références.

Le menu unique du Café Berra

C’est un parti pris, qui évite le gaspillage et facilite aussi bien la vie au chef que le client puisqu’on a rien besoin de choisir. Cela peut être risqué ceci dit, car personnellement sur les 5 plats je pense que je n’en aurais spontanément choisi que 2. Mais c’est souvent en sortant de sa zone de confort que l’on découvre des saveurs et accords inattendus. A commencer par les asperges (non je n’aime pas les asperges et oui j’assume), le ris de veau et le pigeon.

Les portions sont généreuses, parfois un peu trop, mais cela ne semblait pas déranger les tables voisines ☺, les saveurs de saison, locales et originales et le petit plus, la vaisselle ! Chaque plat à son écrin qui lui sied à merveille. 

Les amuse-bouche

On commence par quelque chose de, frais, léger et somme toute d’assez conventionnel avec une effilochée de crabe, écrasé d’avocat et une émulsion au yuzu. Une parfaite mise en bouche.

On passe ensuite à l’une des pièces les plus originales du menu avec le Croque-Monsieur d’Omble Chevalier. Eh oui il fallait y penser ! Du croustillant, du poisson fondant et même une tombée de mayo, tout y est.

Les entrées
Truite, petits pois, dulse, anguille

Deux morceaux de truite marinée (un seul aurait suffi) et légèrement snackés déposés sur une purée de petits pois et un émincé de dulse, une algue rouge (oui on a dû googelisé). Toutes ces saveurs se mariaient à merveille et je dois dire que ce fut un de mes plats préférés du menu.

Et quoi de plus logique qu’un Chasselas pour accompagner ce plat. Mais un Chasselas valaisan.

Sole, fregola, poutargue, salicorne

La fregola façon risotto, j’étais déjà conquise. Associée à la sole cela fonctionne très bien aussi, à qui l’on rajoute un petit beurre aux herbes dissimulé dans le couteau.
Comme pour le plat précédent, un seul filet de sole aurait suffi, j’ai dû en sacrifier un pour lpouvoir apprécier la suite du repas.

Nous avons continué ou plutôt terminé la bouteille de Chasselas valaisan.

Ris de veau, morilles, asperges vertes, kumquat

Alors sur le papier, je n’aurais jamais choisi ce plat-là. Je ne suis pas fan du ris de veau, ni par la texture, ni par l’idée de ce que c’est et du pti veau. Je ne vous parle même pas des asperges… Et pourtant c’est peut-être un des meilleurs plats du menu, si on devait établir un classement.

J’avoue que les morilles et la sauce y-relative ont beaucoup aidé mais le ris de veau caramélisé apportait le croustillant qu’il fallait au plat.

C’est là que nous avons passé à l’Amigne blanche. Peu sucrée, voire sèche, elle contrebalançait justement le côté doucereux du caramel croustillant.

Pigeon, Vieux Xérés

Je ne choisis que rarement le pigeon lorsqu’il est à la carte mais les chefs semblent aimer le cuisiner et le proposer.

La cuisson était au top. Cette volaille (ou viande, je ne sais pas comment le catégoriser) était accompagné d’une mini tarte aux légumes sur un sablé au parmesan et surtout, surtout!, une purée mousseline de pommes de terre à s’en relever la nuit.

Pour « matcher » avec le rouge de la viande, une Humagne Rouge pour un accord parfait.

Fromages d’alpages et de laiteries

Vous n’allez certainement pas me croire mais je me suis arrêtée après le pigeon, les portions étant un chouilla trop copieuses pour moi (malgré la taille de mon estomac et de mes bourrelets). Mais nous avons tout de même pris une assiette pour… 5. J’ai ainsi pu goûter à la délicieuse Tomme de Val-d’Illiez, à un chèvre crémeux et découvrir un fromage au safran, très intéressant.

Fraises, rhubarbe, glace séré et Mignardises

S’agissant du repas d’anniversaire de ma maman, il fut difficile de faire l’impasse sur le dessert et la petite bougie. En plus il était léger et frais avec des fraises, cela descendait tout seul!

Mention spéciale pour la tuile au chocolat que l’on retrouvait également dans le délicieux rocher aux amandes. Oui j’ai craqué sur les mignardises….

Infos pratiques

  • Place de l’Ecole 1, 1871 Monthey
  • ouvert du jeudi au dimanche de 12h00 à 15h30 et de 19h00 à 23h30
  • réservation conseillée par téléphone au 024 471 05 30
  • parking devant l’entrée et terrasse en été

Au Vieux Manoir

Situé donc à Choëx également et à quelques minutes à pied du Café Berra accessoirement… Au Vieux Manoir fait à la fois restaurant et chambres d’hôtes. Comme dit plus haut, c’est pour pouvoir profiter pleinement du repas et des vins que nous avons décidé de dormir sur place.

La maison date de 1882 et a été construite par un docteur parisien, Victor Guénebaud, et a accueilli Gustave Eiffel. Qui sait j’ai peut-être dormi dans sa chambre.

Les chambres

Il y en a trois doubles et deux simples. La décoration est juste beaucoup trop mignonne, comme dans son jus et nous fait presque voyager au 19e. Par contre si vous cherchez de l’épuré scandinave, il vous faudra passer votre chemin.

J’avais la chambre pour personne seule mais on aurait pu tenir à deux dans le lit (chut).

Une décoration accueillante, chaleureuse et vintage et qui conviendra à tous les passionnés de papier peint comme moi!

La vue était superbe de jour comme de nuit. Et je vous raconte pas le calme de l’endroit. A part le cuicui des oiseaux, il n’y avait pas un bruit. Sauf peut-être les rires des mes parents, car les parois sont d’époques…. et donc très fines.

Le petit salon

Et, je cite, comme il n’y a pas de télé dans les chambres, il y a un petit salon tout aussi cossu que les chambres. Parfait pour prendre l’apéro, ce que nous avons fait.

Nous y retournerons pour découvrir le restaurant qui avait l’air tout aussi délicieux que le petit déjeuner qui nous a été servi. Il manquait peut-être juste un petit bout de fromage mais je vais pas faire ma bourgeoise du 19e.

Infos pratiques

  • Au Vieux Manoir, Route de Choëx 155, 1871 Chöex, 024 471 26 88
  • fermé les lundis et mardis
  • réservation chambres
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You May Also Like