L’Hôtel Bristol se refait une beauté

L’Hôtel Bristol à Genève a « profité » du confinement pour se refaire une beauté avec une nouvelle décoration contemporaine et exotique signée Annie Zéau. Du lobby aux chambres en passant par le Spa et le restaurant « Côté Square », rien n’a été laissé au hasard.

Fraîchement labellisé Boutique & Design Hôtel, l’Hôtel Bristol s’est offert une petite mise en beauté par la décoratrice d’intérieur française Annie Zéau pour ses 50 ans. Si déjà 70% des chambres a été rénové, ce n’est qu’en septembre 2023 que le 100% sera atteint. Mais cela n’a pas empêché le directeur Xavier Collange en personne de mener une sympathique visite guidée de l’Hôtel avant de passer à la table du Chef Bruno Marchal.

La visite de l’Hôtel Bristol

Racheté en 1972, l’Hôtel Bristol fête donc cette année ses 50 ans et s’est offert un petit lifting. Nous avons commencé la visite, de 3 des 110 chambres, par l’étage Ladies First, soit un étage réservé à nous avec toutes les attentions nécessaires, comme le repose-jambe pour se les raser.

Les chambres

Toutes les chambres sont appelées « Unique« . Chambre Unique Supérieur, Unique Deluxe ou encore Junior Suite Unique, elles mesurent entre 24 et 40m2 (soit presque la taille de mon appart), les plus spacieuses de Genève selon Xavier Collange.

Tout est fait pour s’y sentir comme à la maison, avec des étagères remplies de bouquins, des coins cosy et des luminaires originaux sans parler des papiers peints et des petites intentions pour nous mesdames, comme des pantoufles à taille « fille ».

On notera aussi la remarquable insonorisation, les fenêtre donnant sur la rue du Mont-Blanc, je vous laisse imaginer la circul’! Sans oublier les sols en vieux parquet pour certaines chambres (oui enfin un hôtel sans moquette) et des moquettes aux motifs originaux pour les autres.

Le Spa – Centre bien-être

Nous avons terminé notre petite balade par le spa également rénové. Les couleurs pastel et le papier peint feuille de bananiers, font de ce petit centre de bien-être un havre tendance et relaxant. Petit certes, mais l’essentiel y est présent avec un jacuzzi, un hammam, un sauna, une salle de massage et une salle de fitness avec électrostimulation.

L’espace bien-être est également accessible aux non-résidents de l’hôtel moyennant la somme de CHF 50.-.

Infos pratiques

  • réservation en ligne;
  • Chambres entre CHF 300.- et 500.- la nuit, pour les standards, moins chères le weekend. Jusqu’à 1’000.- la suite Duplex Unique;
  • Emplacement idéal à 10 minutes à pied de la gare;
  • Un étage spécial femmes, je n’arrive pas encore à me décider si c’est une bonne ou mauvaise idée…
  • Spa avec massage, salle de fitness et électrostimulation.

Côté Square

Mais comme la visite ça donne faim et que mon verre de mojito valaisan était vide, nous avons ensuite passé à la table du Chef Bruno Marchal. Le Chef de l’Hôtel Bristol et sa petite brigade, nous a concocté un menu tout poisson léger et de saison. Une carte saisonnière de printemps

Le tout accompagné de vins suisses et principalement genevois! C’est assez rare pour le souligner et je les en félicite.

Nous avons commencé par un Mojito valaisan élaboré par Maxime, 8 ans de maison. Le principe était simple, la Williamine et de la liqueur de poire remplacent le rhum et la Cachaça. L’idée était originale, bien corsée et rafraichissante. La visite des chambres s’est faite mon verre à la main… mais sans tituber!

En attendant le reste des convives, qui devait encore se relaxer au spa, nous avons patienté en dégustant 3 petites « verrines »: une mousse à l’ail des ours, une bouchée à la viande séchée grisonne et un tartare de bar à la vanille.

L’amuse-bouche
Émulsion aux asperges et son maki de thon

Une émulsion légère et au subtil goût d’asperge accompagné de son maki de thon. Une association à laquelle je n’aurais pas pensé (évidemment vu que les asperges ne sont pas franchement mon légume de prédilection ;-)) et qui fonctionne très bien.

L’entrée
Bar en deux façons aux radis meat, bouillon de fumet de poisson

Aussi bon que beau et vice-versa! La première façon était un tartare et la seconde cuit manifestement à la vapeur. Les deux étaient servis froid. Et les petites chips étaient croustillantes à souhait.

Le plat principal
Lieu jaune rôti, asperges en kadaïf et chorizo doux

Oui, il y avait bien encore des asperges, j’y échappe pas jamais en cette saison…, mais avec du chorizo et de la friture, vous pensez-bien que là ça passe! La cuisson du poisson était top et la petite émulsion venait embellir le plat à merveille.

Le pré-dessert aux fruits rouges

Croyant naïvement qu’il s’agissait là du dessert, je n’en ai pas laissé une miette. Il était frais, léger et pas trop doux, c’était la quantité idéale pour moi n’étant pas très dessert. Or il s’agissait du pré-dessert…. pourtant cette petite compotée de fruits rouges était juste parfaite.

Le dessert
Entremets mangue, passion et coco

J’ai fait l’impasse sur ce dessert haut en couleurs et son joli flocage orange. Mais j’ai tout de même goûté l’assiette de ma voisine. La glace mangue et ce petit entremets coco passion était d’une légèreté exotique qui font voyage hors de Genève.
Accompagné d’un vin doux moelleux de Genève au bon goût de pêche.

Infos pratiques Côté Square

  • ouvert du lundi au vendredi – sauf les mercredis midi;
  • réservation conseillée au 022 716 57 58;
  • petite terrasse Côté Square au calme.
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You May Also Like