Mon top 5 de la saison 23/24 au Théâtre de Vidy

theatre-vidy-programmation-2023-2024-chicandswiss-lausanne-vaud

Vincent Baudriller a dévoilé la programmation du Théâtre de Vidy. Au programme, des habitués comme Philippe Quesne et Christophe Honoré, des moins habitués, de la musique, de la danse et un public plus jeune. Mais toujours dans une perspective engagée et introspective, qui questionne et bouscule pour une critique de la société.

Entre crise climatique et révolution technologique, le Théâtre de Vidy se nourrit des cultures, crises et histoire(s) pour inventer de nouveaux chemins et rêver à demain. Le théâtre offre un espace de réflexion et de créativité, repoussant les limites de la création. Ils abordent les enjeux de manière engageante, questionnant les normes établies et suscitant une prise de conscience collective pour repenser les formes théâtrales et interagir avec le public.

Pour cette nouvelle saison, le Théâtre de Vidy longe le Rhône et se jette, dès la rentrée, dans une saison bercée par la Méditerranée en mettant à l’honneur le Liban, la Suisse du Moyen-Orient, dans le cadre de Lausanne Méditerranées.

Dans les nouveautés, le Théâtre de Vidy s’associe avec le Petit Théâtre de Lausanne pour proposer des ateliers et des pièces accessibles aux plus petits. Il y aura aussi plus de danse et de musique.

La politique de Vidy à ton prix

Avec près de 30 pièces de septembre 2023 à février 2024, sans parler des expositions, concerts et conférences, planifier son agenda s’avère compliqué. Pour les plus assidus, vous pouvez bien sûr toutes les voir, notamment avec *Vidy à ton prix* et la politique de payer son AG selon son budget.

S’il fallait néanmoins faire un choix, voici ma sélection des cinq pièces que j’ai déjà agendées !

Mon top 5 au Théâtre de Vidy

Philippe Quesne, Le Jardin des Délices
du 26 septembre au 5 octobre 2023 (2h)

Basée sur le célèbre tableau éponyme de Jérôme Bosch, on se retrouve, une fois de plus avec Philippe Quesne, dans un espace commun après être tombé en panne.

Dans l’imprévu, les protagonistes chercheront, avec leurs propres expériences et moyens, à inventer un monde à venir, voire une utopie par un chemin qui fait réfléchir drôle et inattendu. 

Marc Oosterhoff, Préparation pour un miracle, Catastrophes et magie
du 31 octobre au 12 novembre 2023 (dès 8 ans)

Un spectacle qui allie cirque, magie et danse.

L’artiste se retrouve sans repère dans un monde qui a cessé de fonctionner. Préférant ne pas être là, il cherchera un moyen de s’en sortir.

Robert Cantarella, Un prince de Homborg
du 6 au 10 décembre 2023 (2h15)

Une pièce tirée de l’œuvre de 1811, en plein dans le romantisme allemand du 19ᵉ.

Le prince de Hombourg est un héros qui n’en est pas un. Tout ce qu’il fait semble lui échapper.

Catol Teixeira, Clashes Licking
du 23 au 28 janvier 2024 (45 minutes)

Le brésilien Catol Teixeira invite le fantôme de Nijinski dans un « ballet de tendresse queer et de permanente métamorphose face à ce qui transforme les corps et les imaginaires ». Dans L’Après-midi d’un faune, Nijinski insufflait une sensualité nouvelle dans sa danse virtuose. On dit que son corps devenait autre, étrange et merveilleux.

Christophe Honoré, Les Doyens
du 17 au 21 janvier 2024 (dès 10 ans)

Après Mes Idoles et Le Ciel de Nantes, Christophe Honoré revient au Théâtre de Vidy avec Les Doyens.

Une pièce qui s’adresse plutôt aux enfants avec deux hommes pensant tout savoir, usant de leur autorité pour priver les enfants de leur intelligence. L’indiscipline des enfants leur servira d’arme de révolte.

Christophe Honoré, Le Ciel de Nantes
du 31 janvier au 8 février 2024

Et, ce n’est que la première partie de la saison du Théâtre de Vidy ! La seconde s’annonce tout aussi prometteuse avec le retour de François Chaignaud et Milo Rau!! À suivre !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You May Also Like
La culture en suspens, mon coeur avec
lire la suite

La culture en suspens, mon coeur avec…

Il en a manifestement été décidé ainsi, la culture au 21e siècle n’est pas un besoin essentiel. Nous sommes déjà si cultivés et instruits que pouvoir se procurer le dernier mascara est bien plus primordial pour notre survie que d’assister à la dernière pièce en vogue au Théâtre de Beausobre. Qu’en est-il désormais de notre survie mentale??
lire la suite