Weekend à Vienne

Sur un coup de tête, j’ai décidé de rejoindre François-Joseph, Franz pour les intimes, pour 3 jours à Vienne.

Vienne est une ville qui figurait sur ma liste depuis fort longtemps mais, allez savoir pourquoi, je finis toujours en Italie ou à Paris. Et cet été, j’ai piqué la mouche et ai profité d’un weekend prolongé pour m’envoler vers la capitale autrichienne, toute seule comme une grande!

Le côté pratique

Le vol jusqu’à Vienne

Premier réflexe : Easyjet. Mais comme c’était un lundi de férié dans certaines régions de Suisse, les prix étaient relativement élevés.
J’ai donc opté pour Skyscanner.ch et me suis rendue compte que Austrian Airlines proposait un aller-retour pour 171.- ! Soit moins cher qu’un aller-retour Lausanne-Zürich ! En plus, vous avez droit à de la valse viennoise dans l’avion und ein kleinen Snack.

Depuis l’aéroport

J’ai d’abord cherché à prendre les transports publics mais j’y comprenais pas grand chose, il y avait 2 trains, dont 1 touristique que tout le monde déconseille ou le métro, mais je n’avais pas envie de chercher quelle ligne, quel arrêt.

Alors j’ai fait ma bourge: Uber ou taxi. Pour le coup c’était le même prix, élevé environ 40€. Sauf que… il ne m’a pas déposé au bon endroit et pourtant je lui ai montré l’adresse écrite (au cas où on remettrait en cause mon magnifique accent allemand).
J’ai donc dû reprendre un métro et marcher une quinzaine de minutes pour arriver à « l’hôtel ». Et comme c’était un taxi, aucun moyen de le rappeler pour râler… heureusement que c’était de jour parce que la zone où il m’a déposée… même le taximan disait que je devais pas rentrer seule le soir !

L’hôtel

Trouvé sur Booking.com.
Comme c’était un weekend et que je voyageais seule c’est forcément vite cher. Pis je voulais pas non plus me retrouver dans une auberge de jeunesse, j’ai plus l’âge de toute façon.
J’ai donc choisi sur photo, comme d’habitude, et emplacement. Le Grätzl Hotel, à proximité du Palais du Belvedere. Je me suis dit que ça ne pouvait qu’être bien situé et CHF 300.- pour 2 nuits à 1 sans pti déj ni rien c’était quand même pas donné. Mais j’avais l’annulation gratuite.
Ce n’est forcément que quand le délai avait expiré que j’ai lu les conditions spéciales de « l’hôtel » en scrollant jusque tout en bas, ce que je n’avais pas fait lors de la réservation. Ce n’est pas un hôtel à proprement parlé mais des chambres « éparpillées » dans Vienne, ou le quartier, toutes situées au rez-de-chaussée. Il n’y a donc pas de réception, de bar, rien. Par contre la chambre super design.

Comme je suis arrivée avant l’heure du check-in, j’ai pu laisser ma valise dans le bureau de l’agence gérant les chambres.
La chambre devait être prête à 15h, la clé dans un coffre à l’entrée de l’immeuble un peu style Airbnb.
A 16h, après avoir récupéré ma valise, départ à la recherche de la chambre, à 10 minutes à pied. La femme de ménage était encore là et la chambre pas prête. Ce n’était pas grave en soi mais heureusement que je n’étais pas arrivée à 15h, la clé n’aurait pas été dispo.

Je dois avouer que d’avoir la porte à même la rue, ouvrant directement sur la chambre avec une vitre également sur le trottoir, je n’étais pas hyper emballée. J’ai même hésité à changer et me prendre un « vrai » hôtel. Mais redépenser CHF 200.- 300.- par ce que suis trouillarde…, cela commençait à faire cher le weekend à Vienne. D’autant plus que c’était de ma faute, j’aurais dû mieux lire même si ce n’était pas franchement mis en évidence.
Bref, une fois enfin installée, direction le Belvedere puisque j’étais à côté !

A VISITER

Le Palais du Belvedere

Non rien à voir avec la vodka Belvedere…! Il s’agit d’un palais, et même 3 en fait. Le « vrai » et principal, soit l’Ober Belvedere, le petit, l’Unter Belvedere et le Belvedere 21, centre d’art contemporain mais je n’y suis pas allée, ce qui ne doit guère vous étonner. On pourrait presque parler d’un quatrième si on compte le magnifique jardin.

C’est un palais typique baroque, l’un des plus beaux de Vienne construit donc au 18e siècle, de 1712 à 1723 pour être précise.

Belvedere Museum
Ober Belvedere – le Musée

Le Belvedere est surtout un musée, une fois passée la somptueuse entrée blanche

Inside the Belvedere, Vienna

Et la salle de bal

on y découvre des trésors dont les plus beaux Klimt et Schiele (bon pour Egon faut avoir le coeur bien accroché).

Le Baiser, Gustav Klimt, Vienne
dont le fameux Baiser de Gustav Klimt
Unter Belvedere

Un « petit pavillon », initialement la résidence du prince Eugène de Savoy et initiateur du projet d’ailleurs.

Bien moins imposant que son supérieur, l’Unter Belvedere n’en reste pas moins charmant et cossu, notamment avec sa grande salle à manger et la salle aux miroirs

On oubliera pas de faire un petit tour dans son parc, aussi charmant que l’intérieur.

L’Opéra – le Wiener Staatsoper

C’est après avoir réservé le vol que j’ai eu l’illumination de regarder la programmation de l’Opéra ce weekend là.

Et si c’était pas merveilleux : un ballet le samedi soir. Et comme je ne m’y suis pas pris à la der, il y avait encore des places. Dans ma petite loge pour 69€, moins cher qu’en Suisse.

Le ballet Sylvia. Je ne connaissais pas, sauf une des musiques que tout le monde connait.

Avouez que la musique vous rappelle l’épisode de Friends 😉

Un magnifique ballet et moment, comme hors du temps en mode une princesse. En plus il y avait deux entractes j’ai eu le temps d’aller faire plein de photos et de boire un petit Apfelsaft!

Vous connaissez ma passion pour le ballet et les architectures baroques, un peu comme à Genève….

Wiener Staatsoper

Le Café Sacher

Le spectacle étant à 19h30 autant vous dire que j’avais un pti creux en sortant à 22h30. Ça tombe bien le fameux Sacher Café est à côté.

Bon ce n’est qu’à 23h que j’ai pu avoir ma petite table. J’ai bien évidemment pris une part de Sachertorte avec un petit verre de rouge. OUI, c’est samedi soir 23h, j’avais le droit :-p

Sachertorte, das Original

SCHÖNBRUNN

Une des raisons principales de ma visite : Sissi, j’ai grandi avec la série de films avec Romy Schneider (non je suis pas aussi vieille que les films qui datent de 1950 mais ils les repassent chaque année depuis la sortie !) alors autant vous dire que si j’avais pu être une princesse…

Schönbrunn, le Palais de Sissi

J’avais hésité à réserver ma visite du palais mais je me suis dit que je verrai bien sur place. Je n’avais manifestement pas compris ce que voulait dire le musée le plus visité d’Europe.

Arrivée de bon matin, les (autres) touristes étaient déjà tous au taquet. Une fois avoir compris où se trouvait la billetterie…. À 10h du matin, on m’annonce que mon heure de visite est à midi. J’ai donc deux heures « à tuer ». Ou plutôt pour visiter le parc incroyable et les extérieurs du château.

Schönbrunn Palace

Il faisait grand beau, 25 degrés autant dire que cela a rendu la balade magique. J’ai même grimpé jusqu’au… La seule chose que je n’ai pas fait mais aurais pu c’est la palmeraie et le zoo.

Comme il était l’heure de l’apéro je me suis arrêtée à la terrasse du café du musée pour boire mon petit spritzer (du vin avec du soda, je sais cela peut paraître une hérésie mais comme c’est pas du chasselas, ça dénature pas le vin :p, et ça désaltère haha) et un gateau de mini sandwiches qui ne cassaient pas des briques. C’était très sec mais ça m’a au moins calé pour commencer la visite.

Je préfère être franche d’entrée de jeu. Honnêtement la visite des appartements ne vaut pas le coup d’attendre et les extérieures suffisente. On est dix mille à la queue leuleu avec notre audio guide. Les visites à la chaîne comme ça me tue. Cela casse la magie du lieu et notamment la pièce où Mozart a joué son premier morceau à 6 ans. Il y a une magnifique salle de balle mais remplie de gens donc on a de la peine à s’imaginer valsant avec notre prince.
J’ai donc un peu tracé, en plus je n’avais pas la patience d’écouter tous les blablas.

Comme c’était ma seule journée pleine, je suis revenue au centre ville de Vienne pour visiter la partie historique et je tenais à voir l’une des plus grande bibliothèque baroque d’Europe.

Prunksaal der Nationalbibliothek

Avec plus de 20’000 livres anciens, cette bibliothèque est une splendeur! Souvenez-vous de la bibliothèque de la Belle et la Bête… c’est la même! Bon avec Charles VI le commanditaire qui trône au milieu mais sinon les bouquins grimpent jusqu’au plafond, lui aussi peint.

National Bibliotek, Wien

Sur ma liste il y avait évidemment encore Habsbourg et le musée Mozart mais j’ai préféré changer d’atmosphère et de cap pour aller voir la Maison Hundertwasser.

Hundertwasserhaus

Cette construction a donc mon âge puisqu’elle date de 1983… et autant dire que située dans un quartier bien classique elle détonne. Hundertwasser est dont le nom de l’artiste et architecte viennois qui a su faire parlé de lui.

Il faut aimer c’est sûr… je n’ai pas pris le temps de visiter le musée mais en revanche me suis arrêtée boire une petit limonade sur leur terrasse/cour intérieure trop choupinette.

MANGER
N’ayant aucune idée quoi manger le soir et préférant garder la Wienerschnitzel pour le lendemain midi, je suis retournée dans le quartier de l’Opéra pour me faire un petit plat de pâtes à la truffe délicieuses. Je sais c’est pas très local. Mais Vienne by night est tellement jolie.

Naschmarkt

J’ai passé la dernière journée à me balader notamment au Naschmarkt, un des marché les plus connus de Vienne avec autant du poisson, des légumes que des spécialités de Vienne et d’ailleurs.

Café Museum

Mais avant de repartir prendre l’avion, je me devais de manger une « petite » Wienerschintzel, sur la terrasse du Café Museum, ex haut lieu artistique où se retrouvait peintres, écrivains et philosophe. Le tout accompagné d’un petit Weinspritzer, ou un vin blanc au soda…

J’ai pu manger en terrasse et n’ai donc qu’entre aperçu l’intérieur. On y passera plus pour le fun que parce que c’est incontournable ou alors pour s’arrêter boire un petit café.

Donc autant dire que je n’ai pas fait la moitié du quart des choses qu’il y a à voir à Vienne et j’ignore si mon tour était très efficace et réfléchi mais j’ai au moins vu les deux palais qui m’intéressaient pour une première fois.

Rappel des incontournables

  • l’Opéra et assister à une ballet ou opéra
  • le Belvédère
  • Schönnbrunn
  • la Wienerschnitzel avec Spritzer
  • une tranche de Sachertorte avec un petit verre de rouge ou un chocolat chaud

Sur ma liste pour la prochaine fois

  • le Musée des Beaux-Arts
  • l’Apfelstrudel
  • Les vignobles
  • Un petit tour sur le Danube
ChicandSwiss impératrice
parce que j’en ris encore
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You May Also Like
copines-de-voyage-maya-maillot-chicandswiss-mexique-lagune-bacalar
Lire la suite

Mon voyage au Mexique avec Copines de voyage 1/2

Ah le Mexique, plus particulièrement le Yucatán, sur ma bucket list depuis des années… et personne pour m’accompagner. Arrivent Copines de voyage qui proposent un circuit intitulé Mayas et Maillots au Mexique. Après qu’il me soit passé une fois sous le nez, j’ai été la première à m’inscrire dès qu’il fut remis en ligne et n’ai jamais regretté!
Lire la suite