Le Vestibule, un bar clandestin à Lausanne

A première vue, une petite librairie au coeur de la Cité, proche de la Cathédrale, mais qui cache un bar « clandestin », le Vestibule et ses délicieux et originaux cocktails! Chuuuut je vous y emmène.

Il était prévu d’aller découvrir ce nouveau bar lausannois le samedi 15 mars 2020, il venait d’ouvrir. Vous avez rapidement fait le calcul, c’était sans compter la petite surprise covidienne de l’année qui a forcé à remettre à plus tard cette découverte. C’est finalement 3 mois plus tard, jour pour jour, soit le 15 juillet 2020, que j’ai pu franchir la porte ou plutôt la bibliothèque du Vestibule.

Un bar caché derrière la devanture d’une librairie, une malle remplie de livres en terrasse pour nous faire douter, Le Vestibule est l’unique bar speakeasy de Lausanne.

Un peu d’histoire

Les speakeasy sont des bars cachés nés à l’époque de la Prohibition, soit les années 1920’/30′ aux Etats-Unis. La Prohibition c’est cette triste période américaine durant laquelle l’alcool était prohibé, donc interdit, on ne peut ni en distiller ni en importer, #tristevie. On associe aussi facilement cette époque à Al Capone et son ascension fulgurante en maître de la mafia grâce notamment à la contrebande d’alcool.
Et « Speak easy » simplement parce qu’on demandait de parler doucement aux videurs à l’entrée, pour ne pas se faire repérer par la police.

C’est dans cette lignée que Le Vestibule s’est construit. Certes, la première « salle », le bar, est bien visible comme tel mais on ne soupçonnera pas la seconde salle cachée.

Trop bien cachée d’ailleurs puisqu’on a quand même dû redemander l’astuce pour trouver la salle derrière la bibliothèque des toilettes… en même temps, deux blondes dans un speakeasy, je vous laisse imaginer…

La salle cachée

Les Cocktails du Vestibule

Même si on retrouve quelques standards, leurs cocktails sont tous plus originaux les uns que les autres. De plus, chaque semaine ou presque, ils instaurent une thématique avec les mojitos, les mules, l’absinthe etc.

Tout est pensé de la déco du cocktail jusqu’à son pti nom et à des prix tout à fait abordables.

J’ai donc commencé par un petit mojito ananas pour me mettre en jambe. Bon d’accord c’est pas des plus original et il avait pas de nom spécial, mais il était parfaitement dosé. Pas trop doux et surtout bien rafraîchissant à siroter sur la terrasse avec vue sur la Cathédrale.

Le Vestibule, Lausanne

Puis j’ai passé aux choses sérieuses avec le Valais of Death…. oui oui j’ai bu du valaisan! Un cocktail à base d’abricotine (vous vous en doutiez) et de prosecco. Attention il se boit comme du pti lait c’est traitre…. Car même si l’équilibre est bien dosé entre l’abricotine et le prosecco, on va pas se mentir, c’est tout de même corsé même si coupé un peu grâce aux glaçons qui fondent.

La beauté!

On appréciera aussi la beauté des cocktails, chacun avec sa petite touche perso et le contenant différent et adapté au contenu.

Je crois qu’ils proposent également des petites planchettes ou de la grignote pour faire un fond quand même! Et petit plus, ils servent d’office de l’eau, comme aux USA parce qu’il faut pas oublier de s’hydrater!

En tout cas, je me réjouis déjà d’y retourner tester leur cocktail aux coings parce qu’on ne laisse pas bébé dans un coing! :-p

A consommer avec modération bien évidemment!

Infos pratiques

  • Le Vestibule, rue Cité-Devant 4, Lausanne
  • ouvert du mardi au jeudi de 17h à minuit et les vendredis et samedis de 16h à 1h
  • tél: 021 515 29 39
Le Vestibule, Lausanne, un bar clandestin
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You May Also Like