Batch Cooking à l’Ecole-club Migros

L’Ecole-club Migros peut reprendre ses cours en présentiel et pour cette rentrée, j’ai testé le Batch Cooking. Avec le retour au bureau ça tombait à pic pour apprendre à préparer mes tupps pour la semaine!

L’Ecole-club Migros

Depuis 75 ans l’Ecole-club Migros dispense toutes sortes de cours, du fitness aux langues en passant par la cuisine, la couture ou encore le développement personnel, tout cela sur 50 sites en Suisse.

Quand j’étais plus jeune, motivée et assidue, je me souviens avoir pris des cours d’espagnol, d’allemand, mon premier cours de Pilates et par la suite de cuisses-abdos fessiers à l’Ecole-club Migros du Flon à Lausanne. Je travaillais à côté et c’était un court cours de 30 minutes entre midi et deux! bien pratique.

Alors lorsqu’on m’a proposé de retourner à l’école le temps un cours, j’ai tout de suite accepté! Même si ce cours m’a été suggéré j’ai tout de même dû faire un choix parmi les 600 offres. J’avoue avoir hésité avec le cours Atelier oenologie: l’art de la dégustation mais comme c’était sur 4 soirées cela faisait un peu trop. C’est pourquoi j’ai opté pour le batch cooking en une soirée, ou 4 périodes ;-).

Mon cours de Batch Cooking

C’est quoi le batch cooking?

C’est un concept qu’on a déjà probablement tous et toutes appliqué sans s’en rendre compte. Il s’agit de préparer en une fois tous ses menus de la semaine pour éviter la même question journalière à 18h devant le frigo: On mange quoi ce soir?

Cela demande certes un minimum d’organisation en réfléchissant à ses menus de la semaine à l’avance, le samedi matin par exemple, avant d’aller faire les courses pour tout préparer en une fois, le dimanche soir par exemple toujours. Qui n’a pas déjà fait une marmite de sauce bolo pour la congeler? Ben là le but est le même. On « cuisine » = cook par « fournée » = batch.

Le challenge est de réussir à préparer en 2h (2h30) les 5 repas de la semaine. J’essayais déjà d’appliquer cette technique pour mes tupps de midi au bureau avant le Covid et maintenant que le télétravail n’est plus obligatoire, j’ai même plaisir à retrouver mes tupps. Il va sans dire que cela permet également de faire des économies plutôt que d’aller au bistro tous les midis et on évite le gaspillage d’aliments qu’on a pas eu le temps de cuisiner et qui finissent par marcher tout seul dans le frigo.

Déroulement du cours

Nous avons commencé par une brève partie théorique avec des conseils pour optimiser sa façon de cuisiner. Puis on a passé en revue les idées de recettes que la professeure, Jacqueline Dufour, nous avait concocté. Et ensuite, ben il a fallu mettre la main à la pâte!

Au menu

Bon je vais pas vous faire un article de recettes mais c’est pour vous montrer l’idée. On a travaillé « par 2 »: poireaux / pommes de terre / carottes.

Curry de poireaux et gratin de pâtes aux poireaux
Salade de pomme de terre et muffins de pomme de terre
Poulet aux carottes et tartine au caviar de carottes

Comme vous pouvez le constater on utilise un même ingrédient dans plusieurs recettes qu’on décline, ainsi pas de gaspillage!

La plupart des plats sont cuisinés de manière à ce qu’il ne reste plus qu’à enfourner ou à finaliser avec un oeuf (comme pour les muffins). Il faudra juste calculer si c’est à mettre au congel ou non. C’est pour cela que par exemple, le gratin de pâte n’a pas été gratiné car je voulais le congeler. Je mettrai la touche finale de ricotta en le mettant au four.

Infos pratiques

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2021 Sabine Regenass
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You May Also Like