Mes Vaudoiseries: le Boutefas

Ah le Boutefas, ce gros saucisson vaudois tout boudiné qui ressemble étrangement à mes cuissots dans des bas résille! Eh bien il a même sa propre nuit d’élection de Mister ou Miss Boutefas (mais j’ai pas gagné).

Cousin du saucisson vaudois IGP, on en trouve les premières traces dans un ouvrage du 17e siècle et dans mon assiette depuis le biberon…

à l’image de mes cuissots en bas résilles…..

Le Boutefas

Il est composé de viande de porc (60%), lard, sel, sucres, épices de base (sel, poivre), épices admises (ail, coriandre, lie de vin, vin blanc) boyau naturel de porc.

Pour la cuisson, on le laisse bouillir pendant en tout cas 1h30 (cela dépend de son poids). Ça laisse largement le temps de boire l’apéro.

On le déguste accompagné d’une petite salade verte, pour faire léger ou des lentilles. Et pour du légèrement moins léger, un bon gratin de pommes de terre, si on veut allier le gras au gras. Sans oublier une bonne cuillère de moutarde du Moulin de Sévery par exemple.

Instant confession intime:
dans la famille on le mange même avec de la mayonnaise ou alors la mayo mélangée à la moutarde… parce que oui le gras c’est la vie. Et en plus, on le mange le 25 décembre au soir après le repas de midi de Noël composé de foie gras, dinde, frites, sauce aux morilles, vacherin, glace vanille-mocca et bricelets….et après on se demande pourquoi mes cuissots ressemblent au boutefas.

La 6e Nuit du Boutefas

Depuis 2015, Slow Food lui dédie une nuit entière pour élire Mister ou Miss Boutefas avec la dégustation de 5 boucheries aux quatre coins du canton.

Cette année, la Nuit du Boutefas a eu lieu à la maison avec votes en visioconférence.

La Nuit du Boutefas, Slow Food

Ce n’est pas moins de 200 commandes qui ont ainsi pu élire le vainqueur parmi les 5 nominés suivants:

Nos 3 jurés était fin prêt et trépignait je dirais même!

Au terme d’un suspens insoutenable, c’est finalement le boutefas de la Boucherie Ruchet à Leysin qui est sorti grand gagnant de cette édition 2021.

Mais c’était pas le nôtre…. nous avions voté, à l’unanimité, pour celui de la Boucherie Vuagniaux à Bex!

« Il a bien du goût »

comme dirait ma grand-mère.
La 6e nuit du Boutefas

Même si cela ne remplace pas la convivialité de la vraie Nuit du Boutefas en présentiel, ce fut une soirée fort sympathique. Un grand merci à tout le comité Slow Food pour ce moment qui nous a permis d’oublier un instant ce fichu virus.

On boit quoi avec ?

Comme la charcuterie ou du saucisson, le boutefas est assez fort et épicé (à la vaudoise on s’entend!). Du coup, j’ai plus souvent penché pour des vins vaudois légers. Un Gamay si on veut du rouge ou un petit Chasselas pour un total look vaudois.

Mais ce soir là, c’est accompagné d’un délicieux Plant Robert de chez Potterat. Je sais on se refuse rien.

On pourrait même opter pour un vin du Vully vaudois. Le Boutefas étant fabriqué également dans les régions limitrophes du canton de Fribourg.

Maintenant place à la digestion et rendez-vous en 2022 pour la prochaine Nuit du Boutefas!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You May Also Like