Mon anniversaire chez Anne-Sophie Pic

Pour fêter mon énième anniversaire, nous avons réservé chez Anne-Sophie Pic au Beau-Rivage Palace à Lausanne. Une découverte incroyable du menu Vue Lac en Hiver avec notamment les deux plats signature de la Cheffe: les Berlingots et le Turbot de ligne au caviar « Jacques Pic » (le papa).

Ce n’est pas moins de 7 plats qui nous ont été servis. Si les portions sont généreuses, tout n’est que légèreté.

Le menu d’Anne-Sophie Pic Vue Lac en Hiver

Pour se mettre en jambes, les délicats amuse-bouche. De vraies pièces d’orfèvrerie avec le bonbon au citron, une boulette de crabe sur guacamole et gelée d’hibiscus et surtout la « chips » d’algue d’une finesse….!

L’amuse-bouche – La Courge de Mathieu Cuendet

C’est même un gros amuse-bouche. Initialement, l’huître crue était au menu mais nous l’avons troquée par la courge (je sais il y en avait déjà deux autour de la table…)
Une croustillante tarte de potimarron et butternut agrémentée d’une cuillère de caviar osciètre et surtout d’un succulent et aérien sabayon au curry et à l’amaretto.

Les Berlingots d’hiver

Je les attendais avec plus qu’impatience surtout la version hiver « comme une fondue fribourgeoise » et son consommé de choux à l’anis vert et cardamome verte. Il n’y a rien à redire! Ces Berlingots se mangent sans fin!! J’ai même terminé toutes mes chips de chou kale!

La Saint-Jacques de Normandie

La Saint-Jacques plongée dans son coulis d’épinards à la fève tonka et combava, du fenouil de Bremblens à la livèche et des petites algues et pousses marines.
Un plat très marin, intéressant, mais peut-être celui qui m’a le moins épaté. (Il y a la possibilité justement de prendre le menu sans la Saint-Jacques pour CHF 50.- de moins).

Le Turbot de ligne au Caviar « Jacques Pic »

Impossible de passer chez Anne-Sophie Pic sans déguster l’emblématique plat de son papa créé en 1971! Et c’est tout simplement une M E R V E I L L E!! Visuelle et gustative!

Sous cette magnifique mousse au champagne, se cachait le pavé de turbot cuit à la perfection. Le caviar venant relever le tout. (oui je sais problème de riches…).

Le Boeuf vaudois

Alors là…. la viande marinée à la menthe… une autre merveille. Le bœuf imprégné au shiso vert, menthe et carvi (le cumin des prés) était accompagné de poireaux crayon grillés de Mathieu Cuendet et des bonbons marins, bulots et tsukudani. Juste I N C R O Y A B L E!

La Tomme de Gstaad

Exit ma tomme vaudoise sur une planchette. Cette fois-ci c’est une émulsion de tomme qui se mange sans fin avec sa petite tuile au levain infusé au sakura. Quant à la brioche feuilletée épine vinette…. j’ai bien failli piquer les 3.

On boit quoi avec tout ça?

Avant de passer aux douceurs, quelques mots sur les nectars qui ont accompagné notre repas. La carte des vins faisant quelques 356 pages avec une grande majorité de vins suisses et de de vaudois, heureusement que mon papa avait étudié avant. Nous n’avons pas eu trop le temps de nous déshydrater.

Sans grande surprise, nous n’avons bu que du vaudois! Avec une petite folie blanche: Le Dézaley – Magnificients’14 La Baronnerie 2014.

Et pour le rouge, un divin assemblage de Gamaret, Diolinoir, Garanoir) de Saint-Saphorin: Ornatus 2019, Pierre-Luc Leyvraz. Simplement parce que le nom du vin plaisait à mon papa et le choix s’est avéré excellent.

On passe désormais aux douceurs avec l’entre-deux, le dessert, le gâteau d’anniversaire et les mignardises…

Le Sapin

Frais et léger pour se préparer aux desserts qui vont suivre.

La Pomme Topaz de Crissier

J’ai choisi la tatin et son crémeux au café du Guatemala, caramel fondant infusé au thé hojicha. Oui je me suis donnée bonne conscience en optant pour un fruit…

Trois desserts à choix, nous étions trois, c’était donc un de chaque!
Ma maman a choisi le « Tout Agrumes » Deborex, yuzu en texture légère et à l’huile d’olive
crème glacée à la feuille de gingembre
et mon papa le Chocolat Itakuja (j’ai longuement hésité avec celui-ci) crème glacée au grué cacao, mousse légère au curcuma et confit aux fruits de la passion.

Petit moment d’émotion quand ils sont arrivés avec un joli petit gâteau d’anniversaire… que j’ai pu emporté à la maison faute de place dans mon estomac. Merci beaucoup au Beau-Rivage Palace et à la team pâtissière pour cette très jolie attention. Et nous avons conclu par les délicates mignardises!

Un repas gastronomique exceptionnel, avec des goûts et des plats différents à chaque instant. Notre palais (et estomac) a voyagé de découverte en découverte avec des associations de saveurs étonnantes. Sans parler du personnel, d’une gentillesse incroyable et au service impeccable!

Merci papa et maman de m’avoir permis de vivre ça! (oui c’est la séquence émotion due probablement à la vieillesse!)

Infos pratiques

  • Beau-Rivage Palace, Place du Port 17-19, 1006 Lausanne
  • ouvert du mardi au samedi de 12h à 14h et de 19h à 21h30
  • le menu Vue Lac en hiver: 290.- (sans Saint-Jacques) / 340.- (menu complet), supplément de CHF 50.- pour le plat du papa Pic en remplacement du Saint-Pierre
  • réservations en ligne
  • deux étoiles au guide Michelin et 18/20 points au Gault&Millau
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You May Also Like