Les objets font du hors piste au Mudac

La « nouvelle » double exposition du MUDAC vous emmène aussi bien dans votre futur appart’ super design que dans l’Afrique artisanale. Sans y chercher des significations profondes (comme d’habitude :-p), j’ai adoré les deux ambiances contrastées et extrêmement parlantes!

On a plutôt tendance à se dire qu’en été on va pas aller s’enfermer dans un musée alors que c’est juste LA meilleure place pour trouver du frais ou se mettre à la chotte en cas d’averses!

J’ai donc été faire un pti tour au MUDAC car c’est en plus deux expositions pour le prix d’une :

  1. Big Game – objets du quotidien
  2. Hors Piste

Big Game

Au rez, commence la première expo: Big Game – objets du quotidien.
Je ne savais absolument pas ce que j’allais voir. J’ai d’abord cru entrer dans un magasin d’objets et mobilier design. Un peu plus et je faisais mon shopping. J’étais donc dans mon élément.

Pas sans raison car la plupart des objets présentés se trouvent dans le commerce et ont surtout tous une histoire.

Mais Big Game c’est tout d’abord l’histoire d’une rencontre (non on est pas dans Astérix et Cléopâtre :-p) entre 3 designers industriels de l’ECAL: Augustin Scott de Martinville, Grégoire Jeanmonod et Elric Petit. Ensemble, ils fondent le studio BIG GAME. D’où le nom de l’exposition, haha malin.

Comme le nom de l’expo l’indique également, ce sont des objets du quotidien qui sont présentés. Certains déjà connus et vendus chez Ikea par exemple, ou en collaboration avec une de nos marques préférées du moment: HAY.
Petit aperçu de ma…

Shopping list
Le panier à linge ou corbeille multifonctions pour la marque HAY. Elégant, épuré et esthétique
Bote, ces jolis bateaux en liège du Portugal que j’offrirais bien à mon filleul
Toujours dans le liège, l’escabeau qu’il me faudrait à tous les concerts!
Un mini banc à ma taille
Et des bancs d’école méga design!
JE VEUX!
les bento pour le boulot
Ben forcément si en plus y’a une bouteille de vin… même si c’est du valaisan puisque c’est pour Provins :-p

Voilà je m’arrête là parce que c’est bien plus marrant d’aller voir l’expo qu’une succession d’images.

Hors piste

Au 1er étage, on change complètement d’ambiance même si l’objet reste le fil rouge. C’est parti pour un dépaysement total au coeur de l’artisanat africain.

Next stop: le Burkina Faso

Le contraste est bien évidemment flagrant. Terminé le calme, l’épuré et les tons presque apaisants. On entre dans des couleurs vives, presque déstabilisantes avec une pièce aux murs oranges illustrés d’images de Ouagadougou.

A chaque objet, tissage, masque ou croquis, on reconnait bien là le savoir-faire et les créations faites mains. Avec toujours autant de maîtrise du geste, loin de nos lignes droites industrielles.

J’ai même pris le temps de visionner les petits films qui vous embarquent encore plus au coeur de cet artisanat.

Et on est super bien sous notre petite cahute artisanale

Mais on y trouve aussi des bijoux et des paniers toujours dans une ambiance exotico-tropicale, la fraicheur du musée en bonus!

Difficile de dire si j’ai préféré l’une ou l’autre mais je recommande vivement une petite visite. Qui peut se faire très vite. Elle vous amène dans deux ambiances différentes et permet même un minimum de réflexion sur le monde et les objets qui nous entourent.

Infos pratiques

  • MUDAC, place de la Cathédrale 6 à Lausanne
  • attention, il y a deux dates: BIG GAME -> 1er septembre 2019 et HORS PISTE -> 12 janvier 2020
  • ouvert tous les jours durant l’été de 11h à 18h
1
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You May Also Like