Sardine, Lausanne

Sardine, le nouveau restaurant bistronomique à Lausanne

Ben on y est pas serrés! Ce qui s’annonce comme THE nouvelle place to be in Lausanne, Sardine, anciennement le Caffè Bellini (je sais c’est la fin d’une ère), est la nouvelle enseigne bistronomique en ville. Et comme j’ai eu la chance de la découvrir en avant-première, il allait de soit que vous alliez la retrouver sur le blog.

Vous non plus vous ne saviez pas que le Caffè Bellini allait faire peau neuve et changer complètement de concept avec Sardine?? Ben ce fut une belle surprise de déconfinement. C’est Julia Christ, décoratrice d’intérieur qu’on connaît et reconnaît désormais partout à Lausanne, qui a eu la gentille attention de m’inviter au premier service en blanc.

Sardine, Lausanne

Le lieu

La déco! non mais la déco!! Rien à voir avec le nom du restaurant, aucune sardine à l’horizon mais de la verdure et de l’exotisme. Tout est pris à contrepied.

On distingue 3 espaces déco différents, sans compter le sous-sol et la terrasse.

La salle principale
avec son mur de catelles fait sur mesure.

Le coin brasserie zébrée parisienne

Le bar – Ginteria
Se voulant également Ginteria, ce n’est pas moins de 40 gins à la carte avec l’ambition d’en proposer 200 à terme…. N’étant pas très fan de cet alcool fort, je garderai mes petites habitudes de vins suisses et vaudois.

Le sous-sol
mi-bar, mi-table d’hôtes

La terrasse
1ère partie. Grâce au Covid-19, une 2e partie sur la placette au bas des escaliers est également disponible.

Manger (et boire) sans sardine

C’est le jeune chef parisien de 28 ans doublement étoilé, Alexis Le Tadic, qui a pris les rennes des fourneaux pour une cuisine locale, bistronomique, sans prétention.

La carte

4 entrées, 4 plats, 4 desserts.

Tous plus originaux les uns que les autres. Le choix fut extrêmement difficile. Je n’avais pas assez faim pour prendre une entrée alors j’ai pris un plat mais j’ai goûté les entrées des copines, dont le tartare de veau. Excellent! Un assaisonnement parfait et une boule de glace à la crème de raifort qui vient alléger et tempérer tout cela.

En plat, ce fut l’agneau et le céleri. La viande cuite à la perfection avec « bien du goût » comme dirait ma grand-mère, quelques petits bouts de gras grillé parce que le gras c’est la vie, une petite tapenade et le céleri décliné en plusieurs façons: purée, brunoise et rôti. Juste MIAM!

Les portions, du moins ce soir-là, sont, je trouve, copieuses. Une entrée pourrait facilement faire office de plat, si on est pas des gros mangeurs.
Et comme d’habitude ben pas de dessert… mais il paraît que le Snickers maison destructuré est excellent.

A midi, ils proposent une carte blanche. Vous choisissez si vous souhaitez la viande, le poisson ou le végétarien et: surprise! CHF 20.- le plat du jour. Mais je n’ai pas testé, par contre j’ai entendu dire que les portions n’étaient manifestement pas aussi costauds que le soir.

Donc à tester mais j’y retournerai aussi pour les gnocchis aux morilles!!

Infos pratiques

  • rue de la Barre 5 à Lausanne (en face/à côté du Comptoir). A 5 minutes à pieds de la Riponne
  • réservations par téléphone au +41 21 351 24 40
  • prix entre CHF 32.- et CHF 39.- pour le plat
  • Mardi – Jeudi : 11h-14h30 / 17h30 – minuit Vendredi – Samedi : 11h-14h30 / 17h30 – 01h
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You May Also Like