un look, un lieu: des escarpins en or à la Cathédrale

En escarpins dorés à la Cathédrale de Lausanne

Premier shooting de l’année et l’occasion de vous proposer un nouveau concept d’articles (pas franchement révolutionnaire je sais) en utilisant le prétexte de la tenue pour focaliser plutôt sur le lieu de la séance photo et notre beau patrimoine. D’où le nouveau titre: « un look, un lieu »…haha c’est recherché hein?

Consciente que les articles dédiés aux tenues et à la mode déchaînent plus les passions, j’avais néanmoins envie de mêler la culture et la mode. Parce que bon la blonde et ses tenues, ça va un moment non? Et surtout le nom du blog prendra plus de sens…. du chic et du suisse haha! Je sais je sais on dirait pas comme ça…

Voilà donc une première tentative avec la cathédrale de Lausanne et des escarpins dorés…J’espère que l’idée et la tenue vous plairont!

C’était donc par un étonnamment ensoleillé samedi après-midi de janvier que Monicadevon et moi avions décidé de nous retrouver pour faire quelques photos. Mais toujours cette même question: ok on se voit où…? Il nous fallait un lieu un peu sympa, du dégagement, pas trop de monde si possible (on va éviter le plein centre un samedi après-midi) et idéalement une jolie vue. Alors pourquoi pas la Cathédrale et son esplanade? Il y a une belle vue sur Lausanne, le lac et les montagnes, cette bonne vieille cathédrale, des bancs et des pavés. Plus lausannois que ça c’est difficile.

A ce moment-là, l’idée de vous parler des monuments qui entourent la pseudo blogueuse n’avait pas encore germé…c’est la cathédrale qui l’a déclenchée.

Il est venu les temps des cathédraaaaaaaaa- les!

Je vous rassure tout de suite avant de déjà vous perdre, je vais pas chanter et surtout loin de moi l’idée de vous barber avec des dates et des faits historiques, j’en ai pas les compétences et Wikipédia et internet s’en chargent bien mieux que moi. Cette courte présentation se veut plutôt anecdotico-culturistico-touristique.

vue-cathedrale-lausanne-chicandswiss

Comme la plupart des églises/cathédrales, celle de Lausanne ne s’est pas construite en un jour… mais plutôt sur plusieurs siècles 14 siècles, détruite, reconstruire, redétruite partiellement, etc. etc. mais fut érigée telle qu’on la connait dès 1170 pour être officiellement consacrée en 1275.

Son beffroi (oui que de mots savants pour une blonde), son portail Montfalcon (le nom de l’évêque) du 16e siècle entièrement restauré l’an dernier, son orgue et sa rose qui représente l’image du monde avec ses 150 médaillons dont 80 d’origine, en sont les principales « attractions ».

Pour les lausannois, à défaut d’un lieu de culte, la cathédrale est surtout l’emblème de la ville, autour duquel on s’est au moins tous une fois réunis un 31 décembre pour la voir s’embraser et passer le cap de la nouvelle année, ou alors en titubant au sortir d’un bar de la Cité, comme le Lapin Vert ou encore le XIIIe siècle. C’est aussi son guet qui crie toutes les heures de 22h à 2h du matin, 365 jours par an (oui faut aimer…), un lieu de concert comme avec le requiem de Mozart (en 2015 si je dis pas de bêtises) ou même une étape du chemin vers Compostelle, avec le tampon de l’étape et tout et tout. Merci au lausannebondyblog qui m’a fait découvrir cette astuce.

La Cathédrale et la Cité sont donc un des endroits phares à ne pas manquer à Lausanne, elle se visite de 9h à 19h d’avril à septembre et de 9h à 17h30 d’octobre à mars alors vous avez le temps de gravir les 224 marches du clocher pour une vue imprenable, d’ailleurs il faudrait que je le refasse. Et puis comme récompense on peut s’arrêter manger une petite fondue au Café de l’Evéché un peu plus bas. Oui toujours repérer les bars et restaurants quand on se lance dans une visite touristique.

La tenue aux pieds dorés

Processed with VSCO with a6 preset

Pull: Object – Jeans: edc by Esprit – Escarpins: River Island – Sac: And other stories (old)

les escarpins

Cela faisait déjà un petit moment que ces mocassins-escarpins dorés ou non de Gucci me faisaient de l’œil. Mais une fois encore, ce sont des pièces hors budget alors on essaie de trouver des alternatives et les marques l’ont bien compris, comme ici River Island, j’ai pu en trouver une paire qui y ressemble et fera tout à fait l’affaire surtout au vu de son prix (CHF 75.- de base mais en solde!). Donc même si on ne les porte qu’une ou deux fois, c’est déjà limite rentabilisé.

Histoire de ne pas faire sapin de Noël, c’est plus la saison, c’est toujours mieux de choisir une tenue sobre pour aller avec. C’est pourquoi je suis partie sur un simple jeans droit et un looooong pull noir pour cacher les bourrelets incrustés des fêtes. Et tout de même des petites chaussettes résilles, autant dire qu’elles ne vont pas tenir au chaud les petits petons mais c’est pour au moins faire genre.

cathedrale-lausanne-moccassins-dores-chicandswiss 3

Oui vu de dessus cela fait un peu balais-brosse mais j’adore… et si on ajoute le côté Louis XIV, c’est adopté! Estelle arrête de rire.

Processed with VSCO with a6 preset

Pour le plaisir des yeux voici les Gucci originales à CHF 700.- quand même. Et forcément en allant vous chercher la référence je suis tombée sur d’autres modèles dont des noirs tout simple en daim à CHF 590.-. Si je n’avais pas fait exploser le budget avec le voyage au Mexique autant dire que cette paire serait déjà mienne!

Pas facile d’en trouver des dorés par contre, alors je pars sur des argentés, mais cela reste métallique et limite plus discret. Sinon vous les trouvez tous en noir.

le jeans

je ne vais pas vous mentir après les fêtes, il y a un petit peu d’embonpoint qui s’est glissé entre le tronc et les cuisses…du coup j’ai dû revoir ma taille de jeans. Mais ce n’est bien évidemment que temporaire, puisque les cours d’abdos et de CAF ont recommencé hein.

Processed with VSCO with a6 preset

Et pour l’instant, un peu marre des slims, je pars sur des coupes plus droites et genre « mom ». Mais comme avec mon mètre 50 (pas de jambe mais total), la plupart sont bien trop grands, je les coupe moi-même, à l’arrache pour un coté « destroy » en bas. Même plus besoin de s’embêter à faire faire des ourlets.

le pull

ou plutôt la robe-pull. Je suis particulièrement fan de cette tendance pull large et long sur le jeans. Bon évidemment, les talons sont indispensables si on veut pas ressembler à un bonhomme michelin court sur pattes version hobbit… En plus on s’embête pas avec des collants qu’on va filer au premier accro dans le bus, on a chaud dans nos pantalons, bref solution idéale pour le froid qui cache les cuissots qui plus est!

Processed with VSCO with a6 preset

En plus la plupart sont en soldes dont le mien.

Quant au sac ce dernier date de quelques années, je l’avais acheté chez And other stories, qui ne veut toujours pas venir s’installer en Suisse…mais heureusement pour mon porte-monnaie….

Ce n’est peut-être pas la tenue la plus appropriée pour le jour de publication vu le vent, la neige et la pluie mais cela vous donnera peut-être une idée pour le retour de températures moins fraîches.

Voilà, j’espère que cette idée de vous parler rapidement du lieu vous aura plu et n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire.

<3

0
Share: